Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 13:04


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 
2004/04 - Monica-la-Mitraille à l’attaque des cinémas


5 avril 2004

 
Monica  la  Mitraille  à  l’attaque  des  cinémas  le  30  avril
 


Après avoir fait vibrer le Québec dans les années ‘60, l’histoire de la légendaire Monica-la-Mitraille sera de retour dans le paysage québécois le 30 avril prochain avec le premier long-métrage de Pierre Houle. 
 

Tiré du roman de Georges-Hébert Germain qu’ont adapté les scénaristes Luc Dionne et Sylvain Guy, Monica la Mitraille met notamment en vedette Céline BonnierRoy DupuisPatrick Huard, Frank Schorpion, Marc Labrèche, Rémy Girard, Isabelle Blais et Mario Jean.


La musique du film, signée Michel Cusson, ainsi que la chanson-thème interprétée par Nanette Workman, transporteront les cinéphiles de tout le Québec dans l’univers de la célèbre braqueuse de banques.
 

Monica la Mitraille est produit par Lorraine Richard et Luc Martineau de Cité-Amérique et distribué par Vivafilm, la même équipe ayant présenté Séraphin - Un Homme et son Péché au grand écran en 2002. Le film prendra l’affiche partout au Québec le 30 avril dans près d’une centaine de salles, dont une version avec sous-titres anglais au Forum AMC.
 

Fille aînée d’une famille démunie du Centre-Sud de Montréal, Monique Sparvieri jure de trouver le moyen de sortir de la misère. Abandonnée par l’amour de sa vie, Monique se retrouve à nouveau seule lorsque son second conjoint est condamné à dix ans de prison. Alors que la plupart des femmes de son époque rêvent encore au prince charmant, Monique prend son propre destin en main. C’est ainsi qu’elle passera à l’histoire avec une série de hold-ups audacieux qu’elle orchestre avec son dernier amant, son âme sœur. Grisée par la passion et le succès, Monique Sparvieri n’a peur de rien. Elle est prête à tout pour s’assurer que ses enfants ne se retrouvent jamais dans le milieu sordide de la Main.
 

La production de ce long-métrage a été rendue possible grâce à la participation financière de Téléfilm Canada, la Sodec, le Programme de crédit d’impôt du Québec, la Société Radio-Canada, Astral Média, le Programme de crédit d’impôt fédéral et le Fonds Harold Greenberg.


Produit par Cité-Amérique, une compagnie FRV Media, Monica la Mitraille est distribué par Vivafilm au Québec.

 
 

Source:
 

 
2004/04 - Monica-la-Mitraille à l’attaque des cinémas


18 avril 2004

 
MONICA  LA  MITRAILLE
 
(Traduction française de l'article paru dans «The Gazette of Montreal»)



Les réalisateurs du film ont décidé de raconter l'histoire de Monica au travers des trois hommes-clé de sa vie, son mari, Michael Burns (Frank Schorpion), et ses deux derniers petits amis, Gaston (Patrick Huard) et Gérald (Roy Dupuis).


Burns fut l'homme qui aida Monica à se sortir de sa misérable existence des taudis des bas-quartiers du Boulevard St-Laurent, et ses deux autres amoureux lui firent découvrir les montées d'adrénaline des braquages de banque, à une époque où Montréal en était indiscutablement la capitale en Amérique du Nord.


Dupuis dit qu'il n'a pas eu à fournir beaucoup d'efforts pour aller rechercher les détails de la vraie vie de Gérald, qui était le conjoint et le complice de Monica Proietti au cours des derniers mois de sa vie. C'est avec Gérald qu'elle commença à prendre une part beaucoup plus active dans «le métier».


«Gérald n'est pas un personnage célèbre», nous dit Dupuis«Personne ne le connaît. Et je vais de pair avec le scénario. Je savais pertinemment bien ce qui était intéressant en lui, d'où il venait et comment il a fini. Mais c'est toujours un film. Ce n'est pas la vraie vie. Dans l'histoire, il est le type avec qui elle a le plus de complicité. Ils nourrissent tous deux la même passion (celle de braquer des banques). C'est avec lui qu'elle a pris sa vie en main».


Dupuis précise aussi qu'il n'a jamais pensé un seul instant que le public puisse s'identifier à de violents bandits tels que Monica Proietti et toute sa gang d'amants/criminels. «Ça ne m'inquiète pas du tout que les gens sympathisent avec eux», dit-il. «Tout ce qu'elle veut, c'est devenir quelqu'un. C'est sortir de ce quartier nommé Red Light. Ils ne sont pas de mauvaises gens. Ils sont juste des «baisés» (par la vie). Et ils avaient la vie dure.»


Source:
 




 

Partager cet article

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Films 2001-2005

Présentation

  • : ROY DUPUIS EUROPE
  • ROY DUPUIS EUROPE
  • : ROY DUPUIS, exclusivement vôtre. Pour vraiment tout savoir sur cet extraordinaire acteur et comédien québécois.
  • Contact

Recherche