Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 14:57


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 
2001/11 - Séraphin, Donalda et Alexis au grand écran


15 août 2001 



Un  Séraphin  plus…  sensuel


Par Suzanne Gauthier
 

C’est le sexy Roy Dupuis qui campera Alexis Labranche, et c’est à la mignonne Karine Vanasse qu'on aurait confié le rôle de la douce Donalda dans Séraphin, film que Charles Binamé tournera à compter du 10 septembre.
 


Le  bel  Ovila
 

Après avoir fait se pâmer la province avec son personnage d’Ovila dans Les Filles de CalebRoy Dupuis se retrouvera dans la peau du prince charmant de Donalda dans le nouveau Séraphin, Alexis Labranche, ce personnage qui fut entre autres campé par Guy Provost.


Un Homme et son Péché et Les belles histoires des pays d’en haut ne nous ont pas habitués à des scènes sensuelles, mais lorsqu’on a un Roy Dupuis et une Karine Vanasse dans son objectif...
On nous dit donc qu’il y aura au moins un moment qui fera frémir les téléspectatrices québécoises, un fantasme qu’un des deux amoureux fera en rêve!
 

Un  beau  palmarès
 

Mis à part sa participation dans la télésérie Les Filles de CalebRoy Dupuis a de beaux succès à son palmarès: Nikita - Maurice Richard - Les Jumelles Dionne - Scoop, et c’est sans parler de sa participation à des pièces de théâtre et à plusieurs longs métrages.
  

Dans l’immédiat, mis à part Séraphin, qui sera tourné vers la mi-septembre, l’acteur de 38 ans sera aussi de la production du Dernier Chapitre, une télésérie tournée en français et en anglais portant sur les motards, que la SRC et CBC diffuseront l’an prochain.
 

Source:
Le Journal de Québec 

 

 
2001/11 - Séraphin, Donalda et Alexis au grand écran

 

10 novembre 2001
 

Séraphin,  Donalda  et  Alexis  au  grand  écran
 

Par Paul Villeneuve 
 


Sur les hauteurs boisées de Saint-Charles-de-Mandeville se cache un village d’une autre époque avec son église, son presbytère, son magasin général, son auberge, sa forge et ses maisons. Ce village est celui de personnages qui ont marqué l’histoire littéraire, radiophonique, cinématographique et télévisuelle québécoise: Séraphin Poudrier, Donalda Laloge et Alexis Labranche.


Charles Binamé y tourne le long métrage Un Homme et son Péché, dont le scénario s’inspire du roman du même titre signé Claude Henri Grignon, publié en 1933. Ses trois principaux personnages sont incarnés par Pierre LebeauKarine Vanasse et Roy Dupuis.
 


2001-11-seraphin-tournage 
 

Le  triangle
 

La productrice Lorraine Richard (Cité-Amérique) raconte que c’est Guy Gagnon, de la maison de distribution Alliance Atlantis Vivafilm, qui lança, au cours d’un lunch, l’idée que «ce serait l’fun de tourner un film qui serait quelque chose de classique». «Un Homme et son Péché, quand on y pense, est l’un de nos grands classiques», souligne la productrice.


Charles Binamé déclare qu’il a entendu parler de ce projet dès le retour de lunch de Lorraine Richard. La productrice et le réalisateur ont d’abord consacré deux jours de travail à schématiser le projet. «Notre souvenir de cette œuvre était très lié au téléroman, qui a duré quatorze années et qui comptait énormément de personnages. Lorsqu’on veut en faire un long métrage, l’histoire doit par contre être bien concentrée. Le trio est le cœur même de l’histoire. Donalda en est la princesse, Alexis, le chevalier. Et Séraphin, l’ogre. C’est le triangle», souligne Lorraine Richard.
 
 
Les  personnages
 

On avait donc conclu que le long métrage s’approcherait beaucoup du roman, dont l’action se déroule sur un an et un jour. Dans le film, on la situe deux années avant l’inauguration du «p’tit train du Nord». Tout le monde attend le train. Antonine Maillet a collaboré à la première version du scénario. Par la suite, Pierre Billon et Charles Binamé ont pondu la version définitive à partir du travail qui avait été fait.


Dans le long métrage, le public retrouvera une douzaine d’autres personnages qui ont fait la popularité du téléroman. Parmi ceux-ci: le père Laloge (Rémy Girard), Bidou (Robert Brouillette), Nanette (Céline Bonnier), le père Ovide (Julien Poulin), Jambe de bois (Benoît Brière), Délima (Marie Tifo) et le curé Raudin (Normand Chouinard). On y découvrira par ailleurs un nouveau personnage en la personne de l’enseignante Delphine Lacoste (Louise Portal). Dans le film, le marchand général ne sera plus Todore Bouchonneau, mais bien le père Laloge, qui se retrouve en mauvaises affaires par la faute de son fils Bidou. Séraphin en profitera alors pour offrir son «aide» en échange de la main de la belle Donalda.


Avec un budget d’un peu plus de six millions de dollars, on aura tourné Un Homme et son Péché en 38 jours. Il restera deux jours de tournage pour les scènes d’hiver. La sortie de Un Homme et son Péché est prévue pour décembre 2002.
 
 
«Bouleau  noir!»  -  revoici  Alexis
 

Après Gabriel Gascon et Guy Provost, c’est maintenant Roy Dupuis qui incarne le personnage d’Alexis Labranche, amoureux éconduit de Donalda.
 

«Alexis is back in town», lance Roy Dupuis qui, ce jour-là, tournait une scène où Alexis revient justement du bois. «L’histoire débute au printemps, mais je ne veux pas trop la raconter. Moi, je n’aime pas qu’on me raconte un film avant que je l’aie vu», souligne-t-il.


L’acteur a des souvenirs, en couleurs, des Belles Histoires.


«C’est loin, même que je ne me souviens pas d’avoir vu le téléroman en noir et blanc. Je me souviens d’ailleurs plus ou moins des personnages. Lorsqu’on m’a approché pour jouer le rôle d’Alexis, je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre. Après avoir lu le scénario et que Charles m’a dit ce qu’il voulait en faire, j’ai été intéressé», déclare Roy Dupuis.
 
 
Plus  dramatique
 

L’acteur affirme que c’est l’histoire même de Un Homme et son Péché qui l’a séduit. «Je trouve que c’est une très belle histoire, beaucoup moins diluée que dans la télésérie», précise l’acteur.
 

Selon Roy Dupuis, le film sera beaucoup plus dramatique, intense. «On verra de grandes scènes dramatiques dans le film et je pense que les gens seront surpris. J’ai été ému par ces personnages presque plus gros que nature. Et tout ça est bien écrit, juste un peu au-dessus de la réalité, presque poétique parfois, avec le langage de l’époque qui est toujours le fun à retrouver quand c’est bien fait», souligne-t-il.
 

Roy Dupuis avait travaillé avec Charles Binamé pour le film C’était le 12 du 12 et Chili avait les blues ainsi que pour la télésérie Blanche«C’est plaisant de retrouver Charles. Nous nous entendons bien et c’est un beau tournage», souligne-t-il.
 

Roy Dupuis partage la plupart de ses scènes avec la jeune actrice Karine Vanasse«Karine est une très belle actrice. Et je précise. Quand je dis belle, je ne veux pas juste dire esthétiquement ou physiquement», conclut Roy Dupuis.

 

Source:
Le Journal de Montréal 

 

 

2001-11-journaldemontreal



 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Séraphin - Un Homme et son Péché