Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 20:42


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 
2003/01 - «Séraphin», le film le plus payant


8 janvier 2003


Séraphin,  le  film  le  plus  payant!
 

Par Michelle Coudé-Lord  




En fin d’après-midi hier, Séraphin est devenu le film le plus payant de l’histoire du cinéma québécois, battant ainsi le record au box-office des Boys I et ses recettes de 6,1 millions. C’est ce que nous confirmait hier, avec une fierté évidente, M. Guy Gagnon, le président d’Alliance Film.


Lundi, Séraphin n’avait pas encore dépassé Les Boys I malgré un week-end fort achalandé. La différence entre les deux films québécois les plus aimés était d’à peine 65.000$. Il a fallu attendre les résultats d’un mardi après-midi payant au cinéma pour que Séraphin passe à l’histoire et que ses recettes dépassent les 6,2 millions.


Chez Alliance Film, on croit maintenant possible d’atteindre des recettes de plus de 7 millions, voire même 8 millions, car Séraphin est toujours présent dans 93 salles au Québec et sa popularité aussi grande.


«Je vis un rêve incroyable, déclarait en début de soirée hier, en exclusivité au Journal de Montréal, M. Guy Gagnon. J’espérais dépasser le record d’Elvis Gratton II qui est le 4e film le plus payant de l’histoire du cinéma québécois avec des recettes de 3,7 millions. Mais je ne pensais vraiment pas que mon Séraphin allait battre le record de tous les temps. Ça me fait d’autant plus plaisir qu’il m’a fallu, rappelons-le, livrer une bataille de titans pour vendre l’idée de ce film aux gouvernements. On sait que tant à la SODEC qu’à Téléfilm Canada, on ne croyait pas que c’était une bonne idée de faire revivre une Donalda en 2002.»


Financement


Alliance Film et Cité Amérique n’ont jamais baissé les bras et ont arraché un peu plus de 3 millions aux gouvernements pour la réalisation de Séraphin. Au total, le budget de Séraphin est de 6,5 millions. Non, il n’est pas le film le plus coûteux du Québec. Le film Les Dangereux de Richard Goudreau a coûté 7,2 millions.


Et comment explique-t-on aujourd’hui le succès de Séraphin? Guy Gagnon a sa petite idée. «Les Québécois ont fait de cette histoire d’amour entre Donalda et Alexis leur Roméo et Juliette. Ce film est notre Titanic. Première grande surprise, les jeunes ont couru voir Séraphin et les personnes âgées sont retournées à leur tour au cinéma. On ne peut passer sous silence la force des images de Charles Binamé, réalisateur de Séraphin, et le jeu parfait des acteurs Karine Vanasse, désormais notre nouvelle DonaldaRoy Dupuis et Pierre Lebeau
 

Autre fait marquant à souligner, le film Séraphin fut associé à une opération marketing monstre de 1,5 million. Du jamais vu au Québec. «On a vendu ce film à l’américaine avec des publicités à la télévision extrêmement efficaces», ajoute le président d’Alliance Film.
 

Le film Séraphin hantera longtemps le producteur des Boys et des Dangereux, Richard Goudreau, car en plus d’assister à la chute de son record des Boys, il a vu son film Les Dangereux subir une dure raclée au box-office malgré la présence de Véronique Cloutier et de Stéphane Rousseau. Comme quoi, le malheur des uns fait le bonheur des autres.


Sous-titré  en  anglais  pour  le  marché  canadien


En mars prochain, le film Séraphin sera présenté au Canada anglais. Les cinéphiles canadiens verront la version originale en français sous-titrée en anglais. C’est ce que nous indiquait hier le président d’Alliance Film au Québec, Guy Gagnon. «Les dirigeants d’Alliance Film, tant à Toronto qu’à Vancouver, nous réclament Séraphin. Ils sont extrêmement surpris par cet énorme succès au Québec et leur curiosité les pousse à vouloir le présenter dans les autres provinces canadiennes. Nous croyons que cette belle histoire d’amour peut effectivement intéresser les gens partout au Canada. Ça vaut la peine d’essayer. Et on sait que Roy Dupuis est fort populaire dans les autres provinces canadiennes, donc notre Alexis devrait nous porter chance.»


Séraphin sera donc dans les cinémas du Canada anglais dès le début du mois de mars. Il faut également prévoir au film de Charles Binamé une carrière internationale, car il est clair que la France verra aussi Séraphin. «Des rencontres sont déjà prévues avec notre division internationale pour notre mise en marché du film Séraphin en France...
 


Source:



 

    

 

27 janvier 2003


Les  dessous  de  «Séraphin»


Par Michelle Coudé-Lord
 


Tête-à-tête avec le cinéaste Charles Binamé qui nous raconte son «aventure» du film Séraphin, aujourd'hui le plus gros succès au box-office de l'histoire du cinéma québécois.



Une  Ferrari



... Et Roy Dupuis dans le rôle d'Alexis, un choix naturel n'est-ce pas?
«Non, un pur hasard. Je ne pensais pas à lui. J'avais tourné avec Roy la série Blanche et le film Chili. Il était alors un homme en colère, alors que pour moi, Alexis, baptisé par Charles-Henri Grignon le «cœur d'or», est un fils de la liberté. J'ai donc passé des auditions et un soir, après une pièce de théâtre, j'ai revu Roy. Je lui ai proposé d'aller prendre un café.


La rencontre a duré 5 heures et je me suis aperçu que Roy s'était libéré de ses peurs. Il habitait enfin son corps d'homme et rayonnait. À partir de ce moment, il est devenu naturellement mon Alexis. C'est un grand acteur. Je le compare à une Ferrari. J'ai hâte qu'on le voie dans des rôles très différents. Sur un plateau il est très impliqué, il questionne, il cherche. Tout le monde croit qu'il joue naturellement alors qu'il est en démarche constante avec le réalisateur»...
 


Source:
Article Le Journal de Montréal 



 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Séraphin - Un Homme et son Péché

Présentation

  • : ROY DUPUIS EUROPE
  • ROY DUPUIS EUROPE
  • : ROY DUPUIS, exclusivement vôtre. Pour vraiment tout savoir sur cet extraordinaire acteur et comédien québécois.
  • Contact

Recherche