Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 19:21


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 

​26 août 2004



Un  livre  sur  Roy  Dupuis  lancé  par  une  admiratrice...  à   temps  plein


Par Agnès Gaudet

 
2004/08 - Un livre sur Roy Dupuis


Cet article fait partie d'une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines anciens (1990-2013) qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 




Source:
Article Le Journal de Montréal
 


____________________________________________________________________
 


Une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 

 
 
14 août 2006


Dans les peaux de Roy Dupuis



écrit par Danièle St-Denis

 


  Éditions internationales Alain Stanké, 2004, 288 pages



Il ne s’agit pas ici d’une biographie de l’acteur, qui aborde les rives de la quarantaine, mais plutôt d’une analyse des hommes qu’il a incarnés. «On découvre un acteur uniquement à travers ses personnages. Le reste, n’en déplaise à plusieurs, n’appartient qu’à lui.» (p. 11)


Chaque chapitre consacré à quatorze personnages débute par un extrait dit par celui-ci. L’auteure nous livre ensuite la mise en situation personnelle de ses rencontres avec les pièces, les téléséries, les films... avant de faire l’analyse du personnage proprement dit. C’est avec fougue et passion, et dans une belle écriture, qu'elle nous livre ses impressions et – surtout – ses émotions. D’ailleurs, le rappel de certaines pages est bien émouvant.
 

Adrien. Un oiseau vivant dans la gueule, pièce québécoise de Jeanne-Mance Delisle, 1990. C’est la première rencontre de l’auteure avec l’acteur, dont elle n’oubliera plus jamais le nom. Elle compare le théâtre et la scène à un grand navire, toutes voiles dehors (le rideau), se lançant à la conquête des océans...


Ovila. Les Filles de Caleb, télésérie québécoise réalisée par Jean Beaudin, d’après le roman d’Arlette Cousture, 1990. Elle résume ainsi l’incontestable talent de l’acteur: «Lorsque je le regarde, je ne le vois pas jouer mais vivre.» (p. 42)


Yves. Being at Home with Claude, film québécois réalisé par Jean Beaudin, 1992. Selon l’auteure, il s’agit du «plus grand et [du] plus beau rôle de sa vie jusqu’à présent.» (p. 54) Et je ne suis pas loin de la croire!


Michel. Scoop, télésérie québécoise réalisée par Georges Milkaha, Pierre Houle, Johanne Prégent et Alain Chartrand, 1992-1995. Comme je ne regarde presque jamais la télévision, j’ai bien apprécié le résumé de l’histoire, dont la fin semble révéler une constante: les «personnages interprétés par Roy: ils disparaissent tous en abandonnant derrière eux une femme qu’ils aiment mais avec laquelle ils sont incapables de vivre.» (p. 74)


Alex. Cap Tourmente, film québécois écrit et réalisé par Michel Langlois, 1993. «Comme bien des personnages interprétés par Roy, celui-ci allume le désir des autres.» (p. 93)


Pierre-Paul. C’était le 12 du 12 et Chili avait les blues, film québécois réalisé par Charles Binamé, 1994. Une rencontre qu’elle compare à celle du renard (Roy) et du Petit Prince (Chili): (...) «si l’essentiel est invisible pour les yeux, cet essentiel et toutes ses splendeurs passent parfois, sinon souvent, par les mots et l’inestimable don du temps que l’on consacre à l’autre et dont il [Roy Dupuis] nous fait, lui aussi, la faveur.» (p. 135)


Maurice. Maurice Richard, télésérie canadienne réalisée par Jean-Claude Lord et Pauline Payette, 1999. «Roy a rejoint Maurice dans l’essentiel, dans ce qui leur est commun à tous les deux: la satisfaction du devoir accompli, le contentement après la performance [d’acteur ou de joueur de hockey], le bien-être dans l’achevé et la victoire.» (p. 173)


Michael. La Femme Nikita, série canado-américaine, 1997-2001. Ici, l'auteure fait un intéressant parallèle entre le personnage de Michael et celui de Lancelot.


Ross. Le Dernier Chapitre, télésérie canadienne réalisée par Richard Roy, 2002-2003. L’auteure compare les gangs de motards criminalisés aux preux chevaliers du Moyen-Âge: «La quête est moins noble, mais […] la règle et le cérémonial sont les mêmes.» (p. 224)


Elle aborde également les personnages suivants: Ovila. Blanche, télésérie québécoise réalisée par Charles Binamé, 1993. Lee. True West, pièce de l’Américain Sam Shephard, 1994. Oliva. Million Dollars Babies, télésérie canadienne réalisée par Christian Duguay, 1994. Dominique. J’en suis!, film québécois de Claude Fournier. Alexis. Séraphin – Un Homme et son Péché, film québécois réalisé par Charles Binamé, 2002. Dix photos occupent les pages centrales.


C’est sur le fabuleux regard de Roy que l'auteure conclut — après l’avoir tant de fois décortiqué! Évidemment une inconditionnelle de l’acteur, elle nous livre de bien belles analyses des divers personnages qu’il a incarnés, dans une écriture du cœur, enthousiaste et spontanée, parfois même un brin naïve... On relève malheureusement, dans ce premier livre, plusieurs fautes d’accord de participe.



Source:

Partager cet article

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Publications

Présentation

  • : ROY DUPUIS EUROPE
  • ROY DUPUIS EUROPE
  • : ROY DUPUIS, exclusivement vôtre. Pour vraiment tout savoir sur cet extraordinaire acteur et comédien québécois.
  • Contact

Recherche