Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 20:53


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 
2005/02 - 7e Prix jutra / 4 trophées pour «Mémoires affectives»!
2005/02 - 7e Prix jutra / 4 trophées pour «Mémoires affectives»!
2005/02 - 7e Prix jutra / 4 trophées pour «Mémoires affectives»!
2005/02 - 7e Prix jutra / 4 trophées pour «Mémoires affectives»!


21 février 2005


Quatre  trophées  pour  «Mémoires  affectives»!


Par Stéphanie Bérubé




Le cinéaste Francis Leclerc a causé la surprise hier à la soirée des Jutra. Son thriller Mémoires affectives a remporté le prix dans quatre des cinq catégories où il était en lice, y compris celle du Meilleur film. Le fils de Félix est aussi reparti avec le trophée de la Meilleure réalisation.
 

«J'ai retrouvé cette semaine une claquette de film dans le bureau de mon père, a raconté le réalisateur, ému. Il y avait trois noms dessus: Félix Leclerc, Michel Brault et Claude Jutra.» Un bon présage pour le jeune cinéaste. Lorsque sa productrice, Barbara Shrier, est allée cueillir le prix du Meilleur film quelques minutes plus tard, elle a dit que c'était aussi une victoire pour les films à petit budget. Mémoires affectives a coûté 3 millions de dollars. C'est 10 fois moins que le budget de production du film Nouvelle-France.
 

Roy Dupuis a remporté le titre de Meilleur acteur, toujours pour Mémoires affectives«T'es un grand. T'es déjà un grand», a lancé Dupuis en regardant Francis Leclerc, qui n'avait pas encore gagné le gros lot de la soirée.
 

..... Sur scène, Roy Dupuis était visiblement très ému de repartir avec le Jutra du Meilleur acteur, surtout parce qu'il est très admiratif du travail de Francis Leclerc. «C'est l'un des films les plus importants que j'ai faits dans ma carrière», a-t-il confié.


Quant à l'idée d'être en nomination en même temps que son amoureuse, Céline Bonnier, il reste stoïque: «Ça ne change rien à la maison.»...
 

Source:
La Presse





La 7e Soirée des Jutra s'est tenue le dimanche 20 février 2005.
Elle était animée par
 Patrick Huard et fut télédiffusée par Radio-Canada en direct du Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts (Montréal)



 

 


21 février 2005


«Mémoires  affectives»  rafle  les  grands  honneurs  aux  Jutra
 


Par Odile Tremblay




Pour sa septième édition, la soirée des Jutra dédiée aux artisans du cinéma québécois a zigzagué hier entre deux productions gagnantes, primant tantôt l’originalité, tantôt le consensus. Un point à l’envers, un point à l’endroit.


Mémoires affectives, troublant et brillant long métrage de Francis Leclerc, qui s’aventurait dans les eaux troubles du souvenir et de l’inconscient collectif, a remporté hier soir les prestigieux Jutra du Meilleur film et de la Meilleure réalisation. Ce film valait aussi à Roy Dupuis le laurier du Meilleur acteur, damant le pion à Michel Côté dans Le Dernier Tunnel, son grand concurrent.


Dupuis a remercié le cinéaste de lui avoir construit un aussi délicieux casse-tête. Mémoires affectives remportait également le Jutra du Meilleur montage image. Ce sont quatre statuettes (sur cinq nominations) qui sont venues primer une œuvre de finesse, lancée hors du circuit de la large audience.


Francis Leclerc s’en avouait même étonné, n’étant pas parti en haut de peloton et ayant réalisé une œuvre un peu obscure qui ne livrait pas tous ses codes. «Ça prouve que les gens sont prêts à voir des films comme ça.» La productrice Barbara Shrier y a décelé une victoire pour les petits budgets, les petites productions, les petites équipes...
 

Les sceptiques furent confondus. En effet, bien des journalistes et des observateurs du milieu du cinéma auraient parié leur chemise sur la victoire de Ma vie en Cinémascope de Denise Filiatrault, plus accessible et mieux commercialisé que le film de Leclerc. Les membres votants ont su couronner une audace de forme et une expérimentation, sans écouter les langages des recettes au guichet, si bruyants par les temps qui courent...
 

.... À l’encontre de 2003 où deux méga joueurs, Les Invasions barbares et La Grande Séduction, se tenaient au-devant du peloton, cette année plusieurs films avaient reçu en salle les faveurs du public, même si 2004 ne fut pas un millésime côté qualité. Les Jutra ont reflété cet éventail en distribuant, en dehors de ses largesses aux œuvres de Leclerc et Filiatrault (neuf statuettes à eux deux), des prix à droite et à gauche, un par ici, un par là....
 

.... Monica la mitraille (cinq nominations) et Dans une galaxie près de chez vous (six nominations) sont les perdants de la fête et repartaient les mains vides....
 

.... Si Camping sauvage de Sylvain Roy, Guy A. Lepage et André Ducharme récoltait le Billet d’or du long métrage le plus populaire, le Jutra du film qui s’est le plus illustré à l’étranger demeure pour une seconde année consécutive Les Invasions barbares de Denys Arcand en fin de course internationale....
 

.... L’année qui s’achève aura consolidé la part de marché des œuvres nationales à l’heure où, sur un autre front, les festivals de cinéma montréalais s’enlisent dans un embrouillamini pas croyable. Il ne peut y avoir le feu partout et en même temps. Ces 7èmes Jutra, à défaut de rouler sur une cuvée exceptionnelle, auront du moins su souligner le dynamisme de notre septième art et de ses artisans.



Source:
 




 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : ROY DUPUIS EUROPE
  • ROY DUPUIS EUROPE
  • : ROY DUPUIS, exclusivement vôtre. Pour vraiment tout savoir sur cet extraordinaire acteur et comédien québécois.
  • Contact

Recherche