Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 18:00


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 
2006/08 - Éprouvant séjour au Rwanda pour Roy Dupuis

 

27 août 2006 
 

Éprouvant  séjour  au  Rwanda
 


Par Maxime Demers




«Ça a été le tournage le plus intense et le plus exigeant de ma carrière, autant physiquement qu'émotivement. J'ai failli ne pas me rendre jusqu'au bout...»


De retour du Rwanda depuis à peine une semaine, Roy Dupuis parle encore avec émotion du tournage de Shake Hands with the Devil, l'adaptation cinématographique du livre J'ai serré la main du diable dans lequel le lieutenant-général Roméo Dallaire raconte sa pénible expérience du génocide rwandais.
 

Dans cette production canadienne anglaise de 10 M$ réalisée par Roger Spottiswoode (Tomorrow never dies), l'acteur québécois de 43 ans prête ses traits au général Dallaire. Le film - comme le livre - relate les mésaventures de Roméo Dallaire pendant sa mission de paix, au Rwanda, en 1994, mais aussi le profond traumatisme que son expérience a engendré chez lui à son retour.


Pour le tournage de Shake Hands with the Devil, Roy Dupuis a passé plus de deux mois au Rwanda, du début de juin à la mi-août. Cette expérience l'a bouleversé sur tous les plans.


«C'est moi qui porte le film au complet; j'avais six jours de tournage par semaine et ma seule journée de congé, je la prenais pour travailler. Donc, j'ai travaillé près de trois mois non-stop, souligne l'acteur. «Il y a aussi bien sûr le sujet qui était difficile. Sans oublier le personnage, intense et complexe. Ça a vraiment été tough. J'ai failli ne pas me rendre jusqu'au bout.»


Rencontres


Roy Dupuis a rencontré Roméo Dallaire à quelques reprises avant le début du tournage du film. «J'aurais pu décider de ne pas le faire, mais comme le film se passe dans une réalité que la plupart des gens, comme moi, ne connaissent pas, j'avais besoin de lui parler, indique-t-il. Mais même si je suis parti de ces rencontres pour construire mon personnage, je n'ai pas essayé de l'imiter dans le film. C'est un beau personnage; droit, sûr de lui-même, il commande le respect. Il me fait penser à un curé. Pour lui, être général, c'est une vocation. Il y croit vraiment.»


Sur place, au Rwanda, l'acteur québécois a aussi essayé de comprendre ce qui a pu provoquer un tel drame.


«Mais c'est dur à comprendre pour moi, qu'un groupe de gens puisse en arriver à commettre des atrocités comme cela, admet-il. Je crois que tuer, pour eux, devenait une drogue. Pour m'aider à saisir, le général Dallaire m'a beaucoup parlé de leur regard, de ce qu'il avait vu dans leurs yeux quand il les avait rencontrés. En lui parlant, je me suis aperçu que j'avais déjà vu ce regard meurtrier il y a quelques années, en Bosnie.


«J'ai aussi entendu des témoignages de gens qui avaient été témoins du massacre et qui, comme ils se réfugient maintenant dans la religion, disent que c'est le Diable qui commettait ces crimes. Je ne suis pas croyant, mais je peux comprendre la puissance de cette image.»
 

Charme


Malgré qu'il ait trouvé son séjour au Rwanda épuisant, Roy Dupuis est tombé sous le charme du pays des mille collines.
 

«Les Rwandais ne parlent pas beaucoup du génocide, ce sont des gens très secrets. Mais ils sont magnifiques, d'une beauté physique renversante. Ils ont aussi une belle joie de vivre. Et leur pays est extraordinaire. Avec toutes ces collines, on dirait parfois qu'on est au paradis. Le problème, c'est que c'est très pauvre et qu'ils vivent encore au XIXe siècle. Quatre-vingt-sept pour cent de la population est sans emploi. Ils doivent essayer de passer au XXIe siècle sans trop maganer le pays. Il y a aussi que c'est surpeuplé. C'est le deuxième pays le plus densément peuplé au monde. Ça explique peut-être un peu ce qui est arrivé il y a dix ans...»


Shake Hands with the Devil devrait sortir en salle à l'automne 2007.




Source:
Le Journal de Montréal
              



 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : ROY DUPUIS EUROPE
  • ROY DUPUIS EUROPE
  • : ROY DUPUIS, exclusivement vôtre. Pour vraiment tout savoir sur cet extraordinaire acteur et comédien québécois.
  • Contact

Recherche