Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 12:20


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 
2007/04 - That Beautiful Somewhere / Amour et rituels chamaniques


Avril 2007
 


THAT  BEAUTIFUL  SOMEWHERE
Amour  et  rituels  chamaniques



Par Louise Jalbert




Le réalisateur Robert Budreau a écrit ce scénario d'après le roman Loon et l'a produit avec un budget de seulement 1,5 million de dollars, en utilisant les paysages du Nord ontarien comme décor naturel. Un tour de force!


En vedette, Roy Dupuis dans le rôle du détective Conk AdamsJane McGregor (actrice de Colombie-Britannique) dans celui de l'archéologue Catherine Nyland et Gordon Tootoosis (de Saskatchewan), l'ancêtre amérindien.


Flirtant avec l'ésotérisme, ce scénario traite d'abord de la souffrance humaine, autant de la douleur physique que de la détresse psychologique. Avec une caméra intéressante et de belles images, That Beautiful Somewhere développe graduellement une grande intensité dramatique.



En faisant des travaux d'excavation dans le nord de l'Ontario, on découvre des restes humains. Les analyses démontrent qu'ils ont plus de 200 ans, si bien que l'on confie à Catherine, une archéologue, le soin de les identifier. Cette dernière souffre de violentes migraines et espère secrètement qu'un rituel chamanique ancien pourra lui venir en aide.


Conk, le détective affecté à l'affaire, connaît par ailleurs sa part de problèmes personnels. Il est resté marqué par une mission en Bosnie et sa mère est souffrante, sur son lit de mort. Tous deux vulnérables, chacun à leur façon, ces êtres affectés par la vie vont donc se rejoindre. Mais leur rencontre ne sera pas que positive.
 

Ici, on accorde une place importante aux croyances amérindiennes, si bien que les sceptiques embarqueront plus ou moins dans le dénouement de cette histoire.


Prix Génie du Meilleur acteur pour son rôle de Maurice RichardRoy s'est impliqué à fond dans ce petit film canadien anglais, auquel son jeu apporte beaucoup de crédibilité. On y note une parenté, dans l'esthétique et le contexte, avec le drame psychologique Mémoires affectives, qui mettait également Roy Dupuis en vedette.




Source:
Article Magazine Échos Vedettes/Cinéma-Critiques




 

Partager cet article

Repost 0
Published by TeamRDE - dans That Beautiful Somewhere