Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 19:21


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 
2007/09 - J'ai serré la main du diable / Première montréalaise
2007/09 - J'ai serré la main du diable / Première montréalaise
2007/09 - J'ai serré la main du diable / Première montréalaise
2007/09 - J'ai serré la main du diable / Première montréalaise
2007/09 - J'ai serré la main du diable / Première montréalaise
2007/09 - J'ai serré la main du diable / Première montréalaise
2007/09 - J'ai serré la main du diable / Première montréalaise
2007/09 - J'ai serré la main du diable / Première montréalaise

 

27 septembre 2007
 


«J'ai  serré  la  main  du  diable»

Première  montréalaise




Le lieutenant-général et sénateur Roméo Dallaire et l'acteur Roy Dupuis, de même que de nombreuses personnalités politiques, dont la ministre du Patrimoine, Josée Verner, et la ministre de l'Éducation du Québec, Michèle Courchesne, ont assisté mercredi soir (26/07) à la première montréalaise du film Shake Hands with the Devil (J'ai serré la main du diable).


Après la projection, Roméo Dallaire a livré un plaidoyer en faveur du Darfour, où le Canada devrait déployer des effectifs militaires pour protéger les populations des violences.


Le lieutenant-général canadien, qui dirigeait la Mission des Nations unies pour l'assistance au Rwanda en 1994, a assisté impuissant au génocide, qui a fait près de 800 000 morts.


J'ai serré la main du diable est tiré du récit qu'il a fait paraître par la suite. L'ouvrage, qui porte le même titre, lui a valu le Prix littéraire du Gouverneur général de l'essai en 2004.


Le film tourné en anglais sort sur les écrans québécois le 28 septembre, en versions originale et doublée en français.
 


Film  «conventionnel»



Le film est signé Roger Spottiswoode. Le réalisateur compte notamment à son actif un James Bond, Tomorrow never dies (Demain ne meurt jamais).


J'ai serré la main du diable a fait partie de la sélection officielle du dernier Festival international du Film de Toronto, où il a été présenté en grande première.


«C'est une réalisation assez conventionnelle», a alors dit la chroniqueuse culturelle Marie-Christine Trottier, depuis Toronto.


«Roy Dupuis est vrai, a-t-elle poursuivi. Il se transforme en général Dallaire. Il lui ressemble. Il faut voir ce film comme l'histoire d'un témoin impuissant du génocide rwandais. C'est une adaptation très fidèle de son récit... Le film est bouleversant pour nous.»


Pour sa part, la chroniqueuse de C'est bien meilleur le matin, Catherine Perrin, indique que c'est une oeuvre sincère.




Source:
http://www.radio-canada.ca/arts-spectacles/cinema/2007/09/26/001-main_diable_sortie.asp?ref=rss

 




 

Partager cet article

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Shake Hands with the Devil