Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 16:28


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 

 

Blast--affiche-usineC



Synopsis:



Débarquement massif de violence, de sang, de viol et de souffrance à l’Usine C...
Dans le cadre du 10e anniversaire de la troupe Sibyllines, la directrice artistique et metteuse en scène Brigitte Haentjens présente Blasté, une adaptation québécoise de Jean Marc Dalpé du controversé texte Blasted de Sarah Kane.


Sarah Kane a écrit Blasted alors qu’elle n’avait que 24 ans. Quatre ans plus tard, elle s’est pendue dans un hôpital.


Blasté met en scène Ian (Roy Dupuis), un journaliste, et Cate (Céline Bonnier), une jeune femme naïve. Ils se retrouvent dans une chambre d’hôtel à Leeds, en Angleterre. Leur relation
est complexe: Cate se fait violement dominer par Ian, elle le repousse, mais désire rester à ses côtés.


Ensuite, arrive un soldat (Paul Ahmarani) de la guerre de Bosnie, un personnage très agressif. Il débarque dans la chambre d’hôtel, saccage tout, viole Ian, lui arrache les yeux et les mange.



À ce moment, «le métaphorique vient faire exploser le réalisme de l’histoire entre l’homme et la femme pris dans la chambre d’hôtel, explique Paul AhmaraniSarah Kane fait éclater le drame personnel à l’échelle politique. La haine, les impuissances et l’agressivité qui habitent l’individu sont celles qui vont se dévoiler sur des échiquiers nationaux ou internationaux. C’est un portrait extrêmement noir de l’humanité, malade comme le personnage de Ian, et violent comme la guerre. Sarah Kane laisse peu d’espoir».



La pièce critique fortement la déresponsabilisation de l’être humain envers la guerre. En 1995, lorsque la pièce de Sarah Kane a été jouée au Royal Court Theatre de Londres, les médias s’intéressaient davantage à l’oeuvre choquante de la dramaturge qu’à la situation politique en Bosnie.

Avec les conflits qui affligent divers pays, que se soit au Darfour, en Irak ou au Tibet, la pièce a toujours de bonnes raisons de se retrouver sur les planches en 2008.



«Le but de Sarah Kane était de faire entrer la guerre sur scène. Elle ne voulait pas en parler, mais la montrer.»



Source:
Extraits de l'article de Claudie Gravel du 26 mars 2008,

 Entrevue avec Paul Ahmarani de Blasté 
www.montrealcampus.ca/images/publication.28.14.pdf



 

 


2008-Blaste-04

2008-03-Blaste-affiche


2008-Angelo-Barsetti---Blas

Créations d'ANGELO BARSETTI



2008-03-15-LaPresse

2008-03-15-Blaste-01
2008-03-15-Blaste-6

2008-03-Blaste-3

2008-03-Blaste-4

2008-03-Blaste-9

2008-03-Blaste-7


PHOTOS:





2008-03-15-Blaste

2008-03-15-Patrick-Sanfacon


 



2008-03-Blaste-2

 


 




 

Partager cet article

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Blasté (2008) Roy au théâtre