Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 09:18


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 

«Faute d'un budget approprié, le personnage de Roy Dupuis, Liam Hennessy, qui devait être le personnage principal, n'intervient donc qu'au troisième acte, soit neuf ans après la naissance de Némésis (Alice Morel-Michaud), fruit d'une nuit d'amour entre la veuve Bombardier (Céline Bonnier) et Robert Sincennes (Pierre-Luc Brillant), papa du narrateur et personnage principal, Louis (Renaud Pinet-Forcier à l'écran, André Forcier en voix off).»

http://roydupuis-partners.over-blog.com/article-2009-je-me-souviens-l-etranger-46159898.html

 

 
2009/03 - «Je me souviens»
2009/03 - «Je me souviens»

 

Je  me  souviens

 

 
Genres/Catégories: Drame / Humour noir / Oeuvre de mémoire / Film de fiction en noir et blanc
 
Réalisation: André Forcier
 
Scénario: André Forcier / Linda Pinet
 
Pays: Canada, Québec
 
Langue: français
 
Durée: 88 min
 
Autres titres: I Remember
 
Titre de travail: Némésis
 
Tournage: Abitibi (Québec) / Irlande / Fin 2007 - Début 2008 
 
Premières: 21 février 2009, Val-d'Or (Abitibi, Québec - Projection privée) / 2 mars 2009, Montréal (Québec)
 
Sortie en salle: 6 mars 2009 (Québec)
 
Festivals: 11 October 2009, Vancouver International Film Festival (Canada) / 6 décembre 2009, Cinéma du Québec à Cannes (France) / 12 décembre 2009, Cinéma du Québec à Paris (France) / 7 février 2010, Santa Barbara International Film (USA) /  20 février 2010, Festival du Film d'Amour de Mons (Belgique)
 
Producteur: Linda Pinet
 
Producteur associé: Daniel Gagné
 
Producteurs exécutifs: André Forcier / Pascal Maeder
 
Direction artistique: Gilles Aird
 
Costumes: Maory Gastelo

Images: Daniel Jobin 
 
Montage: Linda Pinet
 
Recherche: Tammy Bellevre
 
Musique/Son: Louis Desparois
 
Société de distribution: ATOPIA DISTRIBUTION (QUÉBEC)
 
Société de production: 9187-1608 QUÉBEC / ATOPIA PRODUCTION (QUÉBEC) / SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DES ARTS ET DE LA CULTURE DE LONGUEUIL (QUÉBEC)
 


Interprétation:
 
Michel Barrette  (Maurice Duplessis)  (Maurice Richard, 2005)
 
Céline Bonnier (Mathilde Bombardier)

Hélène Bourgeois-Leclerc (Anita Sincennes) et Julie Du Page (Margherite Devos)  (Scoop I, 1992)
 
2009-03-02-HBL-JD

David Boutin  (Richard Bombardier)
 
Pierre-Luc Brillant  (Robert Sincennes)
 
France Castel  (Martha Taylor)
 
2009-03-02-FCastel


Roy Dupuis  (Liam Hennessy)

Rémy Girard  (Monseigneur Madore)
 
2009-03-02-Remy


Gaston Lepage  (Amédée Maréchal)

Alice Morel-Michaud (Némésis) et Renaud Pinet-Forcier (Louis Sincennes adolescent)
 
2009-JMS-Nemesis


Charles-Olivier Pelletier  (Louis Sincennes enfant)

Mario Saint-Amand  (Roch Devos)

Doris St-Pierre  (Iram Taylor)
 

Sources principales:

 

 

 


Résumé:


En Abitibi en 1949, le petit Louis (Charles-Olivier Pelletier) a pour idole son papa Robert Sincennes (Pierre-Luc Brillant), un communiste et libre-penseur qui veut prendre la tête du syndicat de la Sullidor Mining. Mais pour les patrons de la mine où Robert travaille, pour l’Église Catholique - représentée par Monseigneur Madore (Rémy Girard) - et pour le tout puissant Premier Ministre du Québec, Maurice Duplessis (Michel Barrette), il est l’ennemi.


Son Rival, Richard Bombardier (David Boutin), compte pour sa part sur le vote de jeunes mineurs orphelins engagés par le clergé pour gagner l’élection. Mais celui-ci meurt tragiquement le soir de la Saint-Valentin - qu'il fêtait avec sa femme Mathilde (Céline Bonnier) - en trébuchant sur une coupe de champagne dont le verre lui tranche la jugulaire.

Son remplaçant, peu aimé des orphelins, est ainsi battu par Robert Sincennes, à la grande joie de son fils Louis. Anita Sincennes (Hélène Bourgeois-Leclerc) - qui travaille comme téléphoniste et qui enregistre toutes les conversations importantes et surtout, compromettantes - et sa meilleure amie, Margherite Devos (Julie Du Page), les femmes des deux leaders syndicaux, accusent insidieusement Mathilde d'avoir assassiné son mari. La veuve inconsolable se transforme alors en femme fatale et séduit leurs époux. C'est de cette double trahison que naîtra Némésis, le fruit de sa vengeance.
Pour Anita et Margherite, c'est la honte, aucun pardon n'est possible: les maris se voient contraints de partir et s'engagent dans la Légion étrangère, le temps de se faire oublier.


Neuf ans plus tard. Le petit Louis Sincennes, devenu grand (Renaud Pinet-Forcier), s'est lié d'amitié avec Némésis (Alice Morel-Michaud), et passe tout son temps avec sa demi-soeur. La petite souffre de mutisme, et n’a jamais prononcé un son qui ressemble à un mot... Jusqu’à ce que Liam Hennessy (Roy Dupuis), un révolutionnaire Irlandais exilé en Abitibi, fasse son apparition. Entre-temps, Mathilde est, quant à elle, tombée au fond du gouffre: alcoolique et complètement dépravée, elle vit constamment en guerre avec sa fille qui la déteste. C'est d'ailleurs ce dégoût envers sa mère qui lui fera sortir son premier mot de la bouche... en gaëlique! Stupéfait, Liam se met alors à enseigner sa langue maternelle à Némésis qui s'est lentement remise à parler et qui s'est profondément attachée à son professeur. Mais sa haine pour sa mère ne décroît pas, au point que Mathilde, victime en pleine nuit d'une simulation de meurtre, a fait ses valises, laissant la fillette seule avec Liam et Amédée, son propre père. Quelques temps plus tard, celle-ci revient, désintoxiquée... et repentie. Elle reprend la maison en main... et renaît à la vie: elle est amoureuse de Liam qui, lui aussi, a succombé à son charme. Un semblant de vie de famille s'installe... jusqu'à ce qu'un nouveau drame vienne faire éclater le fragile équilibre retrouvé. Alors qu'elle patinait avec sa fille sur la rivière Harricana, la glace cède et, sous les yeux indifférents de Némésis, les eaux glaciales engloutissent Mathilde...


Liam, dévasté, retourne en Irlande. La croyant possédée par le diable, le grand-père envoie alors la fillette à l'orphelinat, chez les bonnes Soeurs qui tenteront de l'exorciser. Mais Louis est prêt à tout pour la sortir de là: il se sert des enregistrements de sa mère pour faire chanter le clergé et obtenir qu'on les conduise en Irlande, rejoindre Liam qui... une fois le premier choc passé et la douleur ravivée surmontée, les accueillera à bras ouverts. Outre les liens d'affection qui les unissent, la transmission de sa langue et de sa culture est désormais assurée.

________________________________________________________________________
 

«Voir JE ME SOUVIENS, c’est retrouver l’André Forcier des belles années, celui à qui l’on doit des films de la trempe de BAR-SALON, L’EAU CHAUDE, L’EAU FRETTE et AU CLAIR DE LA LUNE. De fait, dans ce voyage lumineux au cœur de la Grande Noirceur, on retrouve cette même tendresse pour les petites gens et les marginaux, cet irrésistible mélange de poésie et d’humour cruel, de même que cet amour teinté de désarroi pour un pays dont l’avenir l’inquiète.»

Par Manon Dumais
http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?zone=1&section=7&article=63140



________________________________________________________________________


   «Une étude éclatée sur les rapports amoureux, de la séduction à la trahison.
Un drame social sur le capitalisme sauvage et l’exploitation des mineurs exploités.
Un film politique sur la Grande Noirceur et liens entre l’église et le pouvoir.
Une tragédie sur la vengeance d’une femme blessée.
Une comédie de mœurs sur la vie d’une petite ville minière des années 50.
Une fable poétique sur une fillette d’Abitibi qui ne parle que le gaélique.
Une réflexion ludique et grave sur l’identité québécoise.


Je me souviens, le 11e long métrage d’André Forcier, est tout cela et plus. Depuis Bar Salon, les films de Forcier sont irréductibles, dans le sens premier du terme, "qui ne peuvent pas être réduits". Celui-ci plus que tout autre.»



Une très belle critique d'Éric Fourlanty que je vous invite à lire sur

http://www.revue24images.com/articles.php?article=966




JMS-file01


JMS-file01 (1)


JMS-file02


JMS-file05


JMS-file07


JMS-file08

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Je me souviens

Présentation

  • : ROY DUPUIS EUROPE
  • ROY DUPUIS EUROPE
  • : ROY DUPUIS, exclusivement vôtre. Pour vraiment tout savoir sur cet extraordinaire acteur et comédien québécois.
  • Contact

Recherche