Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 23:45


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 


Mesrine-site-officiel



 
Mesrine - L'Instinct de mort
 

Genres/Catégories: Film de gangsters / Biopic
 
Réalisation: Jean-François Richet
 
Scénario: Abdel Raouf Dafri (d'après l'ouvrage autobiographique de Jacques Mesrine)
 
Pays: France / Canada, Québec (coproduction minoritaire)
 
Langue: français
 
Tournage au Québec: Septembre 2007 / Montréal et alentours
 
Premières: 11 septembre 2008 (Toronto International Film Festival, Canada) / 12 octobre 2008, Paris (France) / 28 juillet 2010 (Festival Fantasia, Montréal)
 
Sortie en salle: 22 octobre 2008 (France, Belgique) / 13 août 2010 (Québec)
 
Durée: 1h 53 min
 
Autres titres: Mesrine - Killer Instinct
 
Scripte: Isabelle Querrioux
 
Musique: Marcus Trumpp
 
Équipe technique: voir fiche AlloCiné
 
Coproducteurs: Maxime Rémillard / André Rouleau (Québec)
 
Société de production: PETITE REINE (FRANCE) / PRODUCTIONS IDM FILM (QUÉBEC) / REMSTAR PRODUCTIONS (QUÉBEC)
 


Résumé: Des années 60 à Paris au début des années 70 au Canada, le parcours criminel hors norme d'un petit voyou de Clichy nommé Jacques Mesrine.
 
Jacques rentre en France après avoir servi sous les drapeaux, en Algérie. N'ayant aucun projet, il se voit proposer du travail par son père, Pierre-André Mesrine. Jacques refuse catégoriquement. Plus intéressé par l'argent facile, il s'acoquine avec un ami d'enfance et entame une carrière de voyou. Guido, un baron du crime, s'intéresse très vite à ce jeune homme doté d'un sang-froid stupéfiant. Multipliant les cambriolages, Jacques Mesrine fait très vite parler de lui dans la presse. Traqué par la police, il est mis sous les verrous mais parvient chaque fois à s'évader de manière spectaculaire. Sa jeune épouse, qui lui a donné trois enfants, tente désespérément de le ramener à la raison...
 


Interprétation:
 
Elena Anaya  (Sofia)

Christine Beaulieu  (Lizon)

Vincent Cassel  (Jacques Mesrine)
 
TIFF-2008-Cassel


Deano Clavet  (Scoop I, II, III, 1992-94 / Monica la Mitraille, 2004)

Gérard Depardieu  
(Guido)

Roy Dupuis  (Jean-Paul Mercier)

Cécile de France  (Jeanne Schneider)

Gilles Lellouche  (Paul)

Ludivine Sagnier  (Sylvia)

Gilbert Sicotte

Guy Thauvette  (Mémoires affectives, 2004)
 (Georges Deslauriers)

 
Voir fiche complète sur: 

 

          

VOIR  TOUTES  LES  PHOTOS  DU  FILM

EN  DIAPORAMA  GRAND  FORMAT  SUR

IDM-00https://picasaweb.google.com/MESRINE
 

Synopsis
  
Inspiré de son roman autobiographique écrit en prison, le film, en deux parties - doté d'un budget de 45 millions d'euros -, raconte les aventures de Jacques Mesrine (Vincent Cassel), grand criminel entré dans la légende que l'on surnommait «l'homme aux 100 visages».
 

L'Instinct de mort est le premier volet de ce diptyque réalisé par Jean-François Richet, scénarisé par Abdel Raouf Dafri et produit par Thomas Langmann (Musique de Marco Beltrami, Marcus Trumpp et Dana Niu). Un biopic qui évoque les dix premières années du parcours tumultueux d'un petit voyou de Clichy devenu rapidement l'ennemi public nº1: son retour de la guerre d'Algérie (durant laquelle il fut torturé en prison), le refus d'un travail honnête que lui offre son père, ses débuts dans le monde interlope parisien et le milieu du grand-banditisme auprès de Guido (Gérard Depardieu), «le parrain» du quartier, ses premiers braquages dans les années 60...

Entre cambriolages et évasions spectaculaires, il prendra rapidement du galon, et ceci au mépris des supplications de son épouse, une Espagnole qui lui donnera trois enfants; un mariage toutefois interrompu par une première incarcération de trois ans.
 

Après avoir quitté sa femme et confié ses enfants à ses parents, départ pour le Canada (en 1968), où il fréquentera le Front de Libération du Québec et où il se liera d'amitié avec Jean-Paul Mercier (Roy Dupuis), un dur à cuire qui deviendra son complice... Il a aussi rencontré Jeanne Schneider (Cécile de France), avec qui il vivra une romance passionnée à la Bonnie and Clyde, et grâce à qui il se fait embaucher auprès d'un vieil homme riche et paralysé qu'il compte dérober de tout. Mais le plan tourne mal, et après une courte cavale, Mesrine finit par écoper d'une peine de 15 ans de prison... Quelques temps plus tard, c'est au tour de Jean-Paul de goûter aux joies du cachot, de l'isolement et de la torture, une pratique courante dans ce pénitencier spécial, réservé aux détenus dangereux et réputés indomptables. Mais tous deux reprendront du poil de la bête et parviendront à s'évader, non sans avoir promis aux autres prisonniers de revenir les libérer. Ce qu'ils feront... Nouvelles fusillades donc. Et nouveau bain de sang...
 

Cette première partie se conclut en 1969, alors que les journaux québécois commencent déjà à le surnommer «l'ennemi public n° 1».
 

De retour en France, il décide de reprendre une vie «normale» avant de basculer à nouveau dans la débauche. Il s'est désormais «fait un nom», devient très médiatisé et se retrouve constamment traqué par les forces de police. Braqueur de banques, kidnappeur, et roi de l'évasion (notamment d'un tribunal, en prenant le juge en otage), Jacques Mesrine sèmera la terreur sur le seul territoire français pendant plus de vingt ans, jusqu'à ce qu'il soit abattu dans sa BMW par l'anti-gang (plus précisément par la brigade de recherche et d'intervention des commissaires Robert Broussard et Lucien Aimé-Blanc), le 2 novembre 1979, à la Porte de Clignancourt à Paris.
 


Source:

Condensé d'informations recueillies ça et là sur le Web.

 

 




 

Partager cet article

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Mesrine - L'Instinct de mort

Présentation

  • : ROY DUPUIS EUROPE
  • ROY DUPUIS EUROPE
  • : ROY DUPUIS, exclusivement vôtre. Pour vraiment tout savoir sur cet extraordinaire acteur et comédien québécois.
  • Contact

Recherche