Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 13:20


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 




 

 

 
Un  été  sans  point  ni  coup  sûr



BANDE-ANNONCEhttp://elephant.canoe.ca/

Genres/Catégories: Fiction sur fond de sport

Réalisation: Francis Leclerc

Scénario: Marc Robitaille (d'après le roman Un été sans point ni coup sûr de...)

Pays: Canada, Québec

Langue: français

Durée: 104 min

Autres titres: A No-Hit No-Run Summer

Lieu et dates de tournage: Mascouche (Québec) / De fin juin à mi-août 2007

Premières: 17 juin 2008 (Montréal - Projection privée) / 28 juillet 2008, première montréalaise
(Québec) / 6 September 2008, première mondiale (Toronto International Film Festival) / 23 novembre 2008, Cinéma du Québec à Cannes (France)

Sortie en salle: 1er août 2008 (Québec)

Images: Steve Asselin

Montage: Glenn Berman 

Musique: Carl Bastien / Luc Sicard 

Producteur: Barbara Shrier

 


Résumé: Un été sans point ni coup sûr se déroule en 1969, en banlieue de Montréal, et raconte l'histoire de Martin, un garçon de 12 ans qui rêve de jouer pour les Expos, les nouveaux héros de l'équipe locale de baseball. Mais il doit d’abord s’intégrer à l’équipe des Aristocrates, l'équipe pee-wee du coin, dirigée par Gilbert Turcotte. Ses rêves semblent balayés le jour où il apprend qu’il n’est pas repêché par l'équipe, mais ses espoirs renaissent lorsque son père s'improvise entraîneur d'une équipe B, composée de tous les laissés-pour-compte. Après l'euphorie initiale, le garçon réalise que son équipe a un seul talent: celui de toujours trouver des façons de perdre. Il réalise du même coup que son père ne connaît finalement pas grand-chose ni au baseball, ni aux garçons de son âge, ni à son propre fils, et que sa mère est à l’aube d’une nouvelle vie. (Isabelle Desmarais - www.larevue.qc.ca)

 
 

Interprétation:
 
Peter Batacliev  (Monsieur B)

Jean Carl Boucher  (La Crevette)

Victor Desjardins  (Pete)

Frédérique Dufort  (Sophie)

Roy Dupuis  (Gilbert Turcotte)

Pier-Luc Funk  (Martin)
 
2008-UESPNCS-Martin


Philipp Jarrett  (Mack Jones)

Marc-Olivier Lafrance  (Dubois)

Jacinthe Laguë  (Mireille, mère de Martin)
 
2008-UESPNCS-Jacynthe-Lague


Simon Pigeon  (Proulx)

Patrice Robitaille  (Charles, père de Martin)  (Maurice Richard, 2005 / Les Doigts croches, 2009)

Guy Thauvette  (M. Audet)  (Fool for Love, 1987 / Mémoires affectives, 2004 / Mesrine - L'Instinct de mort, 2008)

Guy-Daniel Tremblay  (Fern)
 


Sources principales:



 

 



Synopsis:


Le film se déroule en 1969, en banlieue de Montréal, et il raconte l’histoire de Martin, un jeune garçon de 12 ans qui rêve d’un jour jouer pour les Expos, les nouveaux héros de l’équipe de baseball locale. Son seul problème? Il doit d’abord s’intégrer à l’équipe des Aristocrates, l’équipe Pee-Wee du coin, dirigée par M. Turcotte (Roy Dupuis)


Ses rêves semblent balayés le jour où il apprend qu’il n’est pas repêché par l’équipe, mais ses espoirs renaissent lorsque son père s’improvise entraîneur d’une équipe B, composée de tous les laissés-pour-compte. Après l’euphorie initiale, le garçon réalise que son équipe a un seul talent: celui de toujours trouver des façons de perdre. Il réalise du même coup que son père ne connaît finalement pas grand chose ni au baseball, ni aux garçons de son âge, ni même à son propre fils...



Source:

http://www.radio-canada.ca/television/notre_cinema/nos_films/synopsis.asp?film=107

 


UESPNCS-05


UESPNCS-b


UESPNCS-Roy


UESPNCS-19


UESPNCS-16
 




 

Partager cet article

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Un été sans point ni coup sûr