Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 19:18


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 

La pièce «Un Oiseau vivant dans la gueule», écrite en 1987 par la Québécoise Jeanne-Mance Delisle, fut mise en scène par Brigitte Haentjes pour prendre l'affiche le 21 janvier 1990 au Théatre de Quat'Sous de Montréal.


Présentée au Festival de théâtre des Amériques de Montréal en avril 1987 (ce qui lui valut le Prix du Gouverneur général du Canada), la pièce fut par la suite traduite en anglais par Yves Saint-Pierre sous le titre «A Live Bird in Its Jaws» [Nuage Éditions - 1992] et jouée non seulement à Toronto en 1991 mais aussi en Écosse.
 
 
 




UN  OISEAU  VIVANT  DANS  LA  GUEULE
 

Violente et troublante, elle tourne autour de trois personnages: Xavier (Luc Picard), l'amant d'Hélène (Paule Baillargeon), qui est également épris d'Adrien (Roy Dupuis), son frère jumeau. L'éternel triangle amoureux... 

Réunis dans une maison isolée en Abitibi, Hélène, accompagnée de Xavier, est venue terminer l’écriture d’une pièce de théâtre. Adrien rejoint son frère pour aller à la chasse. À mesure que la pièce progresse, Adrien sert de détonateur, attirant sexuellement à la fois Hélène et Xavier. La femme et les deux hommes mettent à nu une relation amoureuse ardente et dévastatrice...

Le conflit se dissout dans le sang avec la mort des deux frères qui s’entre-tuent devant leur maîtresse.
 



1990-uovdlg-Yves-Richard

 
«Et la performance la plus étonnante est à mon avis celle de Roy Dupuis qui tient là un rôle révélant enfin sa pleine mesure. Le torse bombé, la voix tendue comme un arc, le regard ensorcelé, il apporte au personnage amoral d’Adrien juste ce qu’il faut de beauté maléfique.» 

(Gilles Lamontagne, journaliste de La Presse


Source: 
Extrait du livre «Dans les peaux de Roy Dupuis»
Par Danièle St-Denis [Éditions Stanké, octobre 2004] 




 

Partager cet article

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Roy au théâtre