Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 16:18


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 

 

24 juillet 2010

 

ROY  DUPUIS:  «C'était  la  mort  ou  la  vie»

 

Par Michelle Coudé-Lord

 

2010/07 - Roy Dupuis: «C'était la mort ou la vie»

 

«J’invite les citoyens à s’inscrire à la Fondation Rivières, à aller sur le site, car nous avons besoin d’aide pour survivre. Le gouvernement ne voudrait pas qu’on existe, donc il ne nous offre aucune aide. Et il y a encore beaucoup de batailles à mener, car nous sommes confrontés à la plus grosse corporation au Québec, Hydro-Québec. C’est une société d’État qui se comporte comme une compagnie privée. Le but premier d’Hydro-Québec, c’est de faire du cash. Hydro-Québec vient d’annoncer plusieurs barrages privés. Il y a plusieurs actions en préparation. Nous avons besoin de l’implication de tous les citoyens»

 


Cet article fait partie d'une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 


 
 

Source:

Article Le Journal de Québec





 


Une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 

 
Repost 0
Published by Michèle - dans Rencontres et entrevues
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 09:40


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 

 

24 juillet 2010

 

ROY DUPUIS - MESRINE

«J’ai besoin de vivre pour mieux jouer»

 

Par Michelle Coudé-Lord

 

2010/07 - «J’ai besoin de vivre pour mieux jouer»


Cet article fait partie d'une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 


 

 

Source:

Article Le Journal de Québec




 


Une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 

 
Repost 0
Published by TeamRDE - dans Rencontres et entrevues
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 18:28


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 

 

12 juin 2010

 

Roy  Dupuis  à  coeur  ouvert

 

Par Luc Denoncourt

 

2010/06 - Roy Dupuis à cœur ouvert


Cet article fait partie d'une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 


 

Source:

 Article Magazine ALLÔ VEDETTES





 


Une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 

 
Repost 0
Published by TeamRDE - dans Rencontres et entrevues
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 22:04


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 


18 janvier 1992


Héroïne  de  SCOOP   -  Macha  Grenon

 

1992/01 - Héroïne de SCOOP / Macha Grenon


Cet article fait partie d'une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines anciens (1990-2013) qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 




Source:
Article Magazine 7 Jours
 



 


Une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 

 
Repost 0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 15:21


27 mars 2010

Petites  centrales  hydroélectriques
- Un  processus  défaillant -

RiversFoundationPhoto  Fondation  Rivières

Repost 0
Published by Michèle - dans Roy Dupuis et la Fondation Rivières
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 16:03

 

2010-03-18-Retour-en-force




18 mars 2010

Retour  en  force  des  petites  centrales
Une  nouvelle  mobilisation  se  prépare  dans  le  milieu  artistique

Par Louis-Gilles Francoeur



Les promoteurs de petites centrales reviennent en force pour la troisième fois au Québec avec 31 nouveaux projets d'une puissance installée totalisant 356 MW, tandis qu'Hydro-Québec n'en veut que 150. Ce qui est déjà trop pour les écologistes....


.... Des 31 projets présentés, 11 ont été soumis par des sociétés d'autochtones, tous concentrés sur les rivières de la Côte-Nord, ce qui pourrait y provoquer des remous devant la disparition de plusieurs des plus belles chutes de cette région....


.... C'est le troisième programme de construction de petites centrales au Québec. Le premier avait été lancé sous le gouvernement de Robert Bourassa au début des années 1990. Il a donné lieu à plusieurs mobilisations citoyennes et surtout, à une commission d'enquête présidée par le juge François Doyon. Le deuxième programme a été stoppé net en cours de route par l'ancien premier ministre Bernard Landry au moment du lancement de la Politique nationale de l'eau, une suite de la mobilisation de dizaines d'artistes et de personnalités publiques, mobilisés par la Fondation Rivières.
(Voir: 2 octobre 2002 / Petites centrales: 70 artistes se jettent à l'eau!)


C'est en mai qu'Hydro-Québec fera connaître les projets choisis, ce qui déclenchera une nouvelle mobilisation des artistes par la Fondation Rivières, affirmait hier soir au Devoir le comédien
Roy Dupuis, son porte-parole.


En entrevue au Devoir, ce dernier a qualifié
«d'odieux qu'à l'heure où on vend notre électricité à rabais aux Américains — notamment au Vermont à 4,5 cents du kilowatt —, le gouvernement Charest se lance dans un programme de destruction massive de nos plus belles rivières et chutes».


Il rappelle qu'à Trois-Pistoles, Québec a payé plus de 3 millions pour arrêter un projet de petite centrale privée, que la MRC ose relancer après avoir obtenu du gouvernement Charest les droits hydrauliques sur ce cours d'eau:
«Un gaspillage de fonds publics, dit-il, pour lequel il faudra trouver une explication. Ça échappe à toute logique. Quelles sont les tractations qui ont permis cela? Est-ce que Jean d'Amour a eu un rôle à jouer dans cette affaire, car c'est BPR qui a absorbé la firme d'ingénierie qui avait préparé le premier projet. Voilà beaucoup de questions auxquelles il faudra trouver des réponses.»


De plus,
Roy Dupuis s'interroge sur le fait que Québec n'ait pas encore protégé la moindre rivière au Québec, comme si tout ce patrimoine était à vendre ou à bétonner. Comme les promoteurs doivent avoir obtenu, au moins en principe, les droits hydrauliques sur les cours d'eau convoités pour se qualifier dans l'appel d'offres, le comédien en comprend que Québec a fait fi de la recommandation du BAPE d'épargner une rivière de la Côte-Nord pour chacune de celles qui ont déjà été bétonnées.


Enfin, le comédien, qui entend mobiliser encore plus ses collègues que par le passé en raison du nombre décroissant de cours d'eau vierges, qualifie
«d'inacceptable» le fait que Québec et Hydro-Québec n'aient pas inscrit la protection de l'environnement dans les critères de choix des projets.


Certes
, dit-il, les projets de plus de 5 MW devront passer par une audience publique. Mais rien ne dit que les projets présentés sont les meilleurs pour l'environnement: le fait que le BAPE les juge acceptables ne nous dit pas si les projets écartés auraient été meilleurs, par exemple, sous l'angle des débits réservés ou des impacts fauniques.


Le fait, par exemple, que certaines firmes envisagent des projets dans des rivières à saumon, comme la Jacques-Cartier ou la Saint-Jean, indique à son avis que Québec a déjà consenti à l'artificialisation croissante de ces cours d'eau,
un révélateur impitoyable, dit-il, de la philosophie environnementale du gouvernement Charest....
 
Repost 0
Published by Michèle - dans Roy Dupuis et la Fondation Rivières
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 23:45


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 


Mesrine-site-officiel



 
Mesrine - L'Instinct de mort
 

Genres/Catégories: Film de gangsters / Biopic
 
Réalisation: Jean-François Richet
 
Scénario: Abdel Raouf Dafri (d'après l'ouvrage autobiographique de Jacques Mesrine)
 
Pays: France / Canada, Québec (coproduction minoritaire)
 
Langue: français
 
Tournage au Québec: Septembre 2007 / Montréal et alentours
 
Premières: 11 septembre 2008 (Toronto International Film Festival, Canada) / 12 octobre 2008, Paris (France) / 28 juillet 2010 (Festival Fantasia, Montréal)
 
Sortie en salle: 22 octobre 2008 (France, Belgique) / 13 août 2010 (Québec)
 
Durée: 1h 53 min
 
Autres titres: Mesrine - Killer Instinct
 
Scripte: Isabelle Querrioux
 
Musique: Marcus Trumpp
 
Équipe technique: voir fiche AlloCiné
 
Coproducteurs: Maxime Rémillard / André Rouleau (Québec)
 
Société de production: PETITE REINE (FRANCE) / PRODUCTIONS IDM FILM (QUÉBEC) / REMSTAR PRODUCTIONS (QUÉBEC)
 


Résumé: Des années 60 à Paris au début des années 70 au Canada, le parcours criminel hors norme d'un petit voyou de Clichy nommé Jacques Mesrine.
 
Jacques rentre en France après avoir servi sous les drapeaux, en Algérie. N'ayant aucun projet, il se voit proposer du travail par son père, Pierre-André Mesrine. Jacques refuse catégoriquement. Plus intéressé par l'argent facile, il s'acoquine avec un ami d'enfance et entame une carrière de voyou. Guido, un baron du crime, s'intéresse très vite à ce jeune homme doté d'un sang-froid stupéfiant. Multipliant les cambriolages, Jacques Mesrine fait très vite parler de lui dans la presse. Traqué par la police, il est mis sous les verrous mais parvient chaque fois à s'évader de manière spectaculaire. Sa jeune épouse, qui lui a donné trois enfants, tente désespérément de le ramener à la raison...
 


Interprétation:
 
Elena Anaya  (Sofia)

Christine Beaulieu  (Lizon)

Vincent Cassel  (Jacques Mesrine)
 
TIFF-2008-Cassel


Deano Clavet  (Scoop I, II, III, 1992-94 / Monica la Mitraille, 2004)

Gérard Depardieu  
(Guido)

Roy Dupuis  (Jean-Paul Mercier)

Cécile de France  (Jeanne Schneider)

Gilles Lellouche  (Paul)

Ludivine Sagnier  (Sylvia)

Gilbert Sicotte

Guy Thauvette  (Mémoires affectives, 2004)
 (Georges Deslauriers)

 
Voir fiche complète sur: 

 

          

VOIR  TOUTES  LES  PHOTOS  DU  FILM

EN  DIAPORAMA  GRAND  FORMAT  SUR

IDM-00https://picasaweb.google.com/MESRINE
 

Synopsis
  
Inspiré de son roman autobiographique écrit en prison, le film, en deux parties - doté d'un budget de 45 millions d'euros -, raconte les aventures de Jacques Mesrine (Vincent Cassel), grand criminel entré dans la légende que l'on surnommait «l'homme aux 100 visages».
 

L'Instinct de mort est le premier volet de ce diptyque réalisé par Jean-François Richet, scénarisé par Abdel Raouf Dafri et produit par Thomas Langmann (Musique de Marco Beltrami, Marcus Trumpp et Dana Niu). Un biopic qui évoque les dix premières années du parcours tumultueux d'un petit voyou de Clichy devenu rapidement l'ennemi public nº1: son retour de la guerre d'Algérie (durant laquelle il fut torturé en prison), le refus d'un travail honnête que lui offre son père, ses débuts dans le monde interlope parisien et le milieu du grand-banditisme auprès de Guido (Gérard Depardieu), «le parrain» du quartier, ses premiers braquages dans les années 60...

Entre cambriolages et évasions spectaculaires, il prendra rapidement du galon, et ceci au mépris des supplications de son épouse, une Espagnole qui lui donnera trois enfants; un mariage toutefois interrompu par une première incarcération de trois ans.
 

Après avoir quitté sa femme et confié ses enfants à ses parents, départ pour le Canada (en 1968), où il fréquentera le Front de Libération du Québec et où il se liera d'amitié avec Jean-Paul Mercier (Roy Dupuis), un dur à cuire qui deviendra son complice... Il a aussi rencontré Jeanne Schneider (Cécile de France), avec qui il vivra une romance passionnée à la Bonnie and Clyde, et grâce à qui il se fait embaucher auprès d'un vieil homme riche et paralysé qu'il compte dérober de tout. Mais le plan tourne mal, et après une courte cavale, Mesrine finit par écoper d'une peine de 15 ans de prison... Quelques temps plus tard, c'est au tour de Jean-Paul de goûter aux joies du cachot, de l'isolement et de la torture, une pratique courante dans ce pénitencier spécial, réservé aux détenus dangereux et réputés indomptables. Mais tous deux reprendront du poil de la bête et parviendront à s'évader, non sans avoir promis aux autres prisonniers de revenir les libérer. Ce qu'ils feront... Nouvelles fusillades donc. Et nouveau bain de sang...
 

Cette première partie se conclut en 1969, alors que les journaux québécois commencent déjà à le surnommer «l'ennemi public n° 1».
 

De retour en France, il décide de reprendre une vie «normale» avant de basculer à nouveau dans la débauche. Il s'est désormais «fait un nom», devient très médiatisé et se retrouve constamment traqué par les forces de police. Braqueur de banques, kidnappeur, et roi de l'évasion (notamment d'un tribunal, en prenant le juge en otage), Jacques Mesrine sèmera la terreur sur le seul territoire français pendant plus de vingt ans, jusqu'à ce qu'il soit abattu dans sa BMW par l'anti-gang (plus précisément par la brigade de recherche et d'intervention des commissaires Robert Broussard et Lucien Aimé-Blanc), le 2 novembre 1979, à la Porte de Clignancourt à Paris.
 


Source:

Condensé d'informations recueillies ça et là sur le Web.

 

 




 

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Mesrine - L'Instinct de mort
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 20:27


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 
2009/11 - «Cut Throats Nine»


«J’aime les choses qui sont le moins aseptisées possible, explique l’acteur. Il ne faut pas se bander les yeux devant notre vraie nature. Il y a des zones de lumière et de noirceur en chacun de nous.»

Roy Dupuis

 

17 novembre 2009
 

Roy  Dupuis  tournera  aux  côtés  de  Mads  Mikkelsen
 

Par Anabelle Nicoud



Roy Dupuis aura sous peu l'occasion de tourner avec Mads Mikkelsen (Casino Royale, After the Wedding) et Harvey Keitel (Pulp Fiction) dans le remake de Cut Throats Nine, réalisé par Rodrigo Gudino. Le tournage devrait démarrer à la fin du mois de février, selon le producteur du film, Marco Pecota.
 

Décrit comme l'improbable rencontre entre Deliverance, le classique John Boorman, et Reservoir Dogs, le non moins célèbre film de Quentin Tarantino, Cut Throats Nine sera un «western moderne» et violent. «Tout le monde meurt dans le film. La seule question, c'est: qui est le prochain?» résume le producteur.
 

Roy Dupuis ne fera pas exception à la règle. Le producteur précise toutefois que, face à Mikkelsen, Dupuis a été choisi aussi par contraste avec le physique des autres acteurs. «Il est un peu le love interest du film, il a un visage plus doux et, en plus, c'est un sex-symbol au Québec», dit-il.
 

Du côté de l'agent du comédien, on confirme l'intérêt de Roy Dupuis pour le projet. «Mais aucun contrat n'a encore été signé», avance prudemment Hélène Mailloux.
 

Le film, produit sans l'aide des institutions, sera doté d'un budget «moyen» pour un film américain indépendant. Des discussions sont en cours entre les producteurs canadiens Rue Morgue et Someone at the Door pour une coproduction avec la France. Vincent Cassel pourrait alors se joindre au projet. Si la coproduction est conclue, le film se tournerait en studio en France et en extérieurs dans le nord de l'Ontario.
 

Cut Throats Nine sera le remake de l'«eurowestern» Condenados a vivir, réalisé en 1972 par Joaquin Luis Romero Marchent. Le fondateur de la maison de production Rue Morgue, Rodrigo Gudino, s'est déjà fait connaître pour ses courts métrages The Facts in the Case of Mister Hollow et The Demonology of Desire.
 
 

Source:


 
 
 
 
Repost 0
Published by TeamRDE - dans Projets avortés
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 17:58


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.



 
2009/05 - CONTACT, l’encyclopédie de la création
«Toute  l’équipe  de  CONTACT  s’est  rassemblée  dans la  maison  de  Roy  Dupuis  pour  y  tourner  un  segment  d’entrevue.»
 
http://www.contacttv.net/i_presentation.php?id_rubrique=682

 

____________________________________________________________________

 

CONTACT,  l’encyclopédie  de  la  création



«La série documentaire CONTACT, l’encyclopédie de la création, développée par Stéphan Bureau en collaboration avec Télé-Québec, offre un regard unique sur le parcours de grands penseurs et créateurs de notre temps. C’est une encyclopédie vivante, une fenêtre sur la création au sens large, qu’elle soit littéraire, scientifique, sociale ou artistique.»
 

 
Type d’émission: Documentaire (35 épisodes X 51 minutes)

Site Internethttp://www.contacttv.net/


 

4 février 2010
 

«En plus de Mad Men, la chaîne [Télé-Québec] a annoncé la diffusion de nouveaux épisodes de CONTACT, avec Stéphan Bureau, à compter du 31 mars.


La troisième saison proposera notamment des rencontres avec le père d'Astérix Albert Uderzo, l'écrivaine, journaliste et féministe Benoîte Groult, le cinéaste Denys Arcand, l'acteur Roy Dupuis, le chef Normand Laprise de même que les écrivains Michel Tremblay, Victor-Lévy Beaulieu et Antonine Maillet.»
 

La Presse canadienne
Mad Men à Télé-Québec

 

 

«Rencontré dans son antre, l’acteur émérite et l’homme discret se livre à Stéphan Bureau. Roy Dupuis raconte le choc du succès instantané après la première diffusion de la série "Les Filles de Caleb", puis le besoin qu’il a ressenti à l’époque, de se réfugier dans la drogue et l’alcool. Il se dit aujourd’hui timide et il révèle qu’il a besoin de se retrouver seul et dans la nature. On découvre que le comédien réfléchit beaucoup sur sa pratique professionnelle dans le quotidien. Il a une grande capacité à se glisser dans la peau des personnages, mais il y arrive aussi parce qu’il n’économise pas sur les moyens de préparation.»

 


À  NE  PAS  MANQUER:
 

       8  INTERVIEWS  DE  ROY  DUPUIS

      EN  VIDÉO-CLIPS !!!
 

http://lab.contacttv.net/i_extraits_video.php?id_rubrique=716


Contact-R-13

 

 

21 mars 2010

 
Contacts privilégiés

Par Dany Bouchard
 


Dans la troisième saison de Contact, qui débute le 31 mars à Télé-Québec, plus des trois quarts des invités de Stéphan Bureau sont Québécois....
 

.... Stéphan Bureau a aussi obtenu un tête-à-tête privilégié avec Roy Dupuis. «C’est la première fois de sa vie qu’il laisse entrer une caméra chez lui, dans sa maison, celle qu’il a bâtie, son refuge, sa cachette. Les gens seront surpris de ce qu’il dit, même de ses silences. C’est quelqu’un qui prend le temps de réfléchir et l’habituelle mitraille des médias pressés ne le favorise pas», estime l’animateur.....
 
 
SLOW TV
 

Contact, pour ceux qui l’auraient oublié, a existé entre 1990 et 1994, avec une série de 26 premiers épisodes. La deuxième mouture de l’émission est arrivée à l’antenne de Télé-Québec en 2006, suivie d’une seconde saison en 2007.
 

.... Avec Contact, Stéphan Bureau veut se démarquer, s’installer dans un genre particulier qu’il appelle «la slow TV». «Il y a tout un contingent d’individus qui raffolent de la slow TV, dit-il en évoquant les quelque 200 heures de préparation qu’il met avant chaque entrevue et les rencontres de plusieurs heures avec ses invités.
 

«Un invité qui a huit heures va finir par dire des choses qu’il ne dirait pas durant la première heure. Tous nos invités se sentent respectés, parce qu’on est préparés. On rentre chez les gens, on se déplace. Il y a un bris d’intimité, mais il y a un confort qui s’installe.»
 

Stéphan Bureau est conscient qu’une émission comme Contact, diffusée à Télé-Québec, n’attire pas des foules records, mais il croit qu’une émission comme la sienne a définitivement sa place dans la «biodiversité» du paysage télévisuel québécois.
 

«C’est un objet fragile. Ce n’est pas un prédateur, c’est une fleur», image-t-il.
 


Source:

    


Sur  Télé-Québec,  le  MERCREDI  26  MAI  2010  à  20  H

VOIR  L'ÉMISSION:

 

 



VERS  L'ALBUM  PHOTOS


==>  http://roydupuis-partners.over-blog.com/album-2218977.html  <==
 





 

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Émissions télévisées
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 00:23


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 

2009-bonnier-dupuis




27 octobre 2009


«Les Rescapés»: deux saisons au programme

Céline Bonnier et Roy Dupuis réunis


Par Roxanne Tremblay




Avant même la diffusion de sa première saison sur les ondes de Radio-Canada, la nouvelle série Les Rescapés, de Frédéric Ouellet, est déjà en chantier pour une suite. Un fait rarissime par les temps qui courent.


Un petit bijou, paraît-il, à tel point que Radio-Canada, qui aurait prévu diffuser la série en septembre 2010, a déjà donné son accord pour l’écriture d’une deuxième saison, et ce, avant même sa mise en ondes, ce qui est rare de nos jours, surtout en période de compressions budgétaires. Selon certaines sources, le tournage de la deuxième saison est prévu pour l’été prochain.
 

Une  deuxième  saison  déjà  en  chantier


Si l’on se fie à l’équipe du projet, nous devrions nous attendre à un produit original et de très grande qualité. La série est écrite par Frédéric Ouellet, l’auteur qui avait surpris les téléspectateurs et la critique avec Grande Ourse, la première série fantastique produite ici. Il réitère cette fois-ci dans le genre mystique à saveur comico-dramatique avec une série dont l'intrigue tourne autour des Boivin, une famille vivant en 1964 et qui se voit projetée en 2010.


Interprété par Roy Dupuis, le père, un inspecteur de la ville de Montréal qui enquête sur un dossier, est mis en retrait forcé pour des raisons nébuleuses. Décidé à partir en vacances avec sa famille en véhicule motorisé, un homme mystérieux prétendant vouloir lui remettre d’importants documents, lui donne rendez-vous sur le Mont Royal. C’est lors de l’échange du document que lui et les membres de sa famille se retrouveront en 2010, à leur grande surprise....


.... Dans le premier épisode, la famille de l’inspecteur Gérald Boivin, après le choc de la découverte du Montréal d’aujourd’hui, aura pour but de retourner en 1964, époque où les valeurs étaient beaucoup moins éclatées et où l’essence coûtait moins cher que 1,39 $ le litre... Pour arriver à leurs fins, le policier, son épouse, Monique, jouée par Guylaine Tremblay, et leurs trois enfants, en plus de devoir retracer l’homme qui leur a imposé ce voyage dans le temps, devront remettre en question leurs croyances et retisser les liens, déjà fragiles, entre eux. Après avoir connu un grand succès dans Annie et ses hommesGuylaine Tremblay devrait en connaître tout autant dans la série Les Rescapés.


En effet, au mois de mai dernier, nous apprenions que Guylaine Tremblay partageait la vedette de cette série fantastique avec nul autre que Roy Dupuis, qui fait un retour au petit écran depuis qu'il a participé à la série Le Dernier Chapitre. Il était alors impossible d’en savoir plus en ce qui a trait à la distribution.
 

Céline  Bonnier  et  Roy  Dupuis  réunis  à  l’écran


Nous avons appris un autre bon coup de la production: celui de réunir le couple d’acteurs formé de Céline Bonnier et Roy Dupuis, qui incarneront des policiers venant chacun d’une autre époque.


Céline Bonnier campera le personnage d’une policière bien de son temps qui forme un duo avec son coéquipier, interprété par Pierre-Alexandre Fortin, le sympathique collègue de Carl/Simon qu’on a découvert cet automne dans Aveux. Les deux policiers (à vélo) seront intrigués et voudront en savoir un peu plus sur cette bizarre de famille drôlement vêtue et dont la plaque d’immatriculation du véhicule date de 1964. Il ne serait pas surprenant qu’il y ait un lien entre le policier venant du passé et ceux qui traiteront de l’affaire aujourd’hui.


Le tournage a débuté le 22 juin dernier, et les scènes ont été principalement filmées dans un Montréal de nuit. La série compte 13 épisodes de 30 minutes, et un budget de 350 000 $ par épisode a été alloué.



Source:
7 Jours
http://7jours.canoe.ca/tele/nouvelles/2009/10/26/11531316-7j.html





 

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Les Rescapés