Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 13:26


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 

 

8 décembre 1994


«Scoop»:  entre  la  réalité  et  la  fiction


Par Paule des Rivières



Ceux qui travaillent dans le milieu journalistique savent que l'univers de Scoop relève davantage de la fiction que de la réalité. Pourtant, c'est parce qu'ils menaçaient de trop s'approcher de la réalité que la Société Radio-Canada a conseillé aux auteurs de la série, Fabienne Larouche et Réjean Tremblay, de modifier leur scénario ou de retarder la présentation des derniers épisodes de Scoop IV, qui débute en janvier.



Les scénaristes avaient imaginé un référendum sur l'avenir du Québec. Mais le service du contentieux de Radio-Canada, craintif, leur a fait remarquer que les épisodes portant partiellement sur le référendum risquaient d'avoir lieu en même temps que le vrai référendum dans la vraie vie, et qu'il valait donc mieux, ou changer le scénario, ou retarder la présentation des épisodes.



«La fiction se serait passée en même temps que la réalité, soulignait, hier, Fabienne Larouche», en refusant de parler de censure et en disant que les parties s'étaient entendues pour modifier le scénario. «Nous allons plus loin et ce sera, je crois plus intéressant.»
 


Source:
Archives Le Devoir -
www.le devoir.com




 1995-01-SccopIV

 Janvier 1995

 




Scoop IV


Réalisation: Pierre Houle (Épisodes 1 à 7) / Alain Chartrand (Épisodes 8 à 13) 
 
Scénario: Fabienne Larouche / Réjean Tremblay
 
Année de sortie ou diffusion: Janvier 1995
 
Durée: 13 épisodes de 60 min
 


Interprétation:
 

Avec aussi:
 
Geneviève Angers  (Isabelle Girard)

Nathalie Breuer  (Virginie Roberge, maîtresse du juge Gingras)

Rashell Casimir  (Aicha Traoré, fiancée de Philippe Charlemagne)

Marie-Josée Caya  (Sylvie Vézina)

Andrée Champagne  (Maude, soeur de Yolande Rousseau)

Pierre Chagnon  (Bruno Sanderson, garde du corps d'Émile Rousseau)

Catherine Colvey  (Maureen Foster, éditorialiste à L'Express)

Jacques Desrosiers  (Juge Simon Gingras)

Denise Filiatrault

Chantal Fontaine  (Odile, cousine de Stéphanie Rousseau)

Benoît Girard

Pierre Gobeil

Jacques Godin

Danielle Godin  (Marielle)

Claude Grisé

Rita Lafontaine

Roger Léger (Marcel Brisset, président du syndicat de L'Express)  (Roche Papier Ciseaux, 2013)

Claude Lemieux

Hubert Loiselle

Benoît Marleau

Pascale Montpetit

Julien Poulin  (Journaliste au sport à La Nouvelle)

Danielle Proulx

Pierre Rivard  (Rodger Lacroix, caricaturiste au Scoop)

Michael Rudder

Gisèle Schmidt

Yves Soutière  (Philippe Charlemagne, éditorialiste du Scoop)

Lionel Villeneuve  (Dr Marius Trottier, médecin d'Émile Rousseau)
 

Source:

2007-07-7J


 
 


2 octobre 1995


Par Mario Cloutier - PC




Montréal - Hier soir, six émissions ou séries ont remporté trois prix au 10e Gala des Prix Gémeaux, animé encore une fois par Normand Brathwaite: Scoop IV, Montréal P.Q., Les grands Procès, Miséricorde, M'aimes-tu? et Zap II...



... L'Académie canadienne du cinéma et de la télévision a aussi doublement souligné le talent du comédien Rémy Girard en lui décernant deux prix d'interprétation.



Par ailleurs, les membres de l'Académie ont fait preuve d'une belle cohérence en récompensant les auteurs des téléromans et séries primés. Victor-Lévy Beaulieu a été honoré pour l'écriture du meilleur téléroman, Montréal P.Q., alors que le couple Fabienne Larouche/Réjean Tremblay a reçu un Gémeau pour le texte de la meilleure série dramatique, Scoop IV.



Source:
Archives Le Devoir - www.ledevoir.com
 

 

   
 

Repost 0
Published by TeamRDE - dans TÉLÉ-séries-films-romans Scoop
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 13:15


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 


8 janvier 1994


Roy  Dupuis:  amis  et  collègues  lui  rendent  hommage


Par Jean-François Brassard 

 


1994-01-StarPlus-3 



Cet article fait partie d'une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines anciens (1990-2013) qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 


 

Source:

Article Magazine STAR PLUS

 

 


 

Repost 0
Published by TeamRDE - dans TÉLÉ-séries-films-romans Scoop
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 13:00


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 


1991-92-Scoop
 

Scoop  III
 

Réalisation: Pierre Houle (Épisodes 1 à 8) / Johanne Prégent (Épisodes 9 à 13)
 
Scénario: Fabienne Larouche / Réjean Tremblay
 
Année de sortie ou diffusion: 13 janvier 1994
 
Producteur: Christian Gagné / Louise Gendron / Daniel Proulx
 
 

Interprétation
 
Avec aussi:
 
- Anne Casabonne  (La junkie)

- Pierre Valcour

- Gilles Cloutier

- Jean-Pierre Pérusse


____________________________________________________________________

 

12 janvier 1994


«Scoop  III»  ou  le  monde  selon  Tremblay


Entre la fiction et la réalité, la frontière est bien mince


Extraits de l’article de Pierre Cayouette




À scoop, scoop et demi! Le président et chef de la direction de Quebecor, Pierre Péladeau, a récemment offert à Réjean Tremblay le poste d'éditeur du Journal de Montréal. Le célèbre journaliste l'a confirmé, hier, à l'occasion du visionnement de presse de la série Scoop III...
 

... Nous voici maintenant à Scoop III. La télésérie amorcera sa troisième saison demain soir, 20h, à Radio-Canada, et devrait, une fois de plus, fracasser des records de cotes d'écoute. Les auteurs, Réjean Tremblay et Fabienne Larouche, maîtrisent plus que jamais une formule désormais éprouvée.
 

Premier précepte: minimiser la distance entre le réel et la fiction.


Les points de repère à la réalité abondent. Il y a L'Express (la grosse Presse), La Nouvelle (le Journal de Montréal) et Le Scoop, nouveau quotidien dirigé par deux célèbres transfuges de L'Express, Stéphanie Rousseau (Macha Grenon) et Paul Vézina (Raymond Bouchard), où oeuvrent désormais les plus belles plumes du concurrent.


Locaux modernes et somptueux, jeunes journalistes dynamiques et ordinateurs à la fine pointe de la nouvelle technologie, Le Scoop éprouve toutefois de sérieuses difficultés financières. Le journal n'est pas rentable et perd 150.000$ par semaine malgré un tirage honnête de 68.000 exemplaires.
 

Tiens, tiens...Tout comme les deux précédentes séries, Scoop III a toujours comme trame de fond l'affrontement perpétuel entre deux conceptions du journalisme. Un océan sépare les belligérants des deux camps. C'est l'Amérique contre l'Europe. D'un côté, il y a l'école américaine: il faut des news-getters, des journalistes affamés qui courent après les nouvelles, faits divers ou autres, des journalistes obsédés par les primeurs. À l'opposé, il y a ceux qui se réclament de l'école européenne: place à l'analyse, à la quête du sens, au commentaire. Place aux intellectuels... Ce combat, dans Scoop, c'est Paul Vézina (Raymond Bouchard) contre Claude Dubé (Paul Savoie). Dans la réalité, c'est Yvon Dubois contre Michel Roy.
 

Malgré la présence de tous ces jeunes loups, Le Scoop n'est pas rentable pour autant. «Y'a personne qui est plus fort que l'institution», dira Paul Vézina... Faut-il y voir un message du futur éditeur Tremblay?


Distance quasi inexistante entre la réalité et la fiction, disions-nous. Dans Scoop III, les auteurs Tremblay et Larouche se penchent sur la situation autochtone. Nous sommes parachutés sur une réserve où une mafia - Raiders ou Warriors?- s'adonne à la contrebande de cigarettes et d'alcool. Ce commerce illicite sert évidemment à l'achat d'armes. Michel Gagné (Roy Dupuis) débusquera la corruption qui perpétue la situation. Il le fera avec l'aide de Billy Eagle (Jean-Pierre Pérusse), un Amérindien aux allures très vertueuses. Mais quels intérêts au juste sert ce noble Amérindien?
 

De la contrebande des autochtones, les auteurs nous entraînent ensuite dans l'univers des polyvalentes. Stéphanie Rousseau (Macha Grenon), la rédactrice en chef du Scoop, se fait embaucher comme institutrice dans une école secondaire. Elle entend bien sûr connaître de l'intérieur ce milieu avant de rédiger ses reportages. Les lecteurs assidus de La Presse y retrouveront la version télévisuelle d'une série d'articles de Michèle Ouimet parus dans le quotidien de la rue Saint-Jacques récemment. «Relaxe ton sexe», lancera un gamin à son professeur. Où va la jeunesse?, demandera le téléspectateur.
 

Dans la même veine, Scoop III nous fait découvrir le Montréal des piqueries. Sorte de Mère Teresa du journalisme, Stéphanie Rousseau évitera cette fois la fermeture d'un refuge pour jeunes en difficulté privé de subventions gouvernementales.
 

Toutes ces intrigues, directement inspirées de l'actualité récente, ne suffisent pas. «Il faut du cul», dirait Paul Vézina. Ainsi, Claude Dumoulin (René Gagnon) - mi-Foglia, mi Guy Deshaies - s'éprend de la directrice administrative du Scoop (Sophie Lorain). Ils feront la chose dans une décapotable (l'idée est de Fabienne Larouche, a-t-elle insisté, hier). Passion oblige, leur histoire finira mal.
 

Il y aura aussi, dans Scoop III, de superbes moments de tendresse. Rémi Chagnon (Germain Houde) donnera à tous les hommes une magistrale leçon de tendresse. Vendredi matin prochain, des milliers d'hommes offriront à leur conjointe une robe de chambre chaude... L'idée est de Réjean Tremblay, a-t-il insisté.
 

Réalisée à grands coûts - plus de 675.000$ l'épisode - par Pierre Houle (les huit premières tranches) et Johanne Prégent, la télésérie Scoop III promet de grands moments de télévision. Du moins s'il faut s'en fier aux épisodes I et III présentés hier à la presse.
 

Scoop III est encore plus dense, plus rythmé, plus juste que les deux premiers. Superbes de justesse, Raymond Bouchard et Rémy Girard y livrent des numéros d'acteurs inoubliables.
 

Source:
Archives Le Devoirwww.ledevoir.com
        


 
 
Repost 0
Published by TeamRDE - dans TÉLÉ-séries-films-romans Scoop
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 12:50


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 


9 janvier 1993


Tout ce que vous verrez dans «Scoop II» 

 

 

1993-01-09-LeLundi-02    



Cet article fait partie d'une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines anciens (1990-2013) qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 



Source:

Article Magazine Le Lundi

 




 
Repost 0
Published by TeamRDE - dans TÉLÉ-séries-films-romans Scoop
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 12:34


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 


Janvier - Février 1993


JEUX  DE  PUISSANCE


Par Michel Crépault

 


1993-01-TV-Hebdo-1      



Cet article fait partie d'une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines anciens (1990-2013) qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 



Source:

Magazine TV Hebdo / Téléromans

 

 
 

Scoop  II



Réalisation: George Mihalka / Pierre Houle


Scénario: Fabienne Larouche / Réjean Tremblay


Année de sortie ou diffusion: 7 janvier 1993


Assistant réalisation: Louis Bolduc (1er) / Pierre Houle (1er)


Producteur: François Champagne / Robert Ménard


Producteur délégué: Micheline Garant / Daniel Proulx


 

 

 

 


Scoop2-d  Scoop2-e  

Résumé:


La série lève le voile sur le milieu journalistique et donne vie à des personnages qui gravitent autour de la salle de rédaction d'un grand quotidien québécois: L'Express. Il évoque la vie de deux jeunes journalistes passionnés et ambitieux. Autant nos héros vont se battre pour le droit à l'information, autant ils auront à assumer les drames et conflits que provoque la publication d'un article.

 




 



 

 

 

Repost 0
Published by TeamRDE - dans TÉLÉ-séries-films-romans Scoop
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 12:00


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 



22 avril 1995


Venezuela, dans la moiteur d'«Aire libre»


Dans la jungle, un film retrace la vie de deux scientifiques du XVIIIe siècle.


Par CLAUDE PEREIRA


 

Caracas, de notre correspondant - L'avion Hercule des forces armées vénézuéliennes s'arrache lourdement de la piste centrale de Puerto Ayacucho, le dernier aéroport tout au sud du Venezuela. Au-delà, en Colombie toute proche, les narcos et les soldats de l'ELN (Armée de libération nationale, procastriste) règnent en maîtres: les premiers se partagent les centaines de millions de dollars de la coke, les seconds les faveurs idéologiques des populations martyrisées par trente années de guérilla et de contre-guérilla.

 

Assis à même le sol de la carlingue, les militaires d'un détachement vénézuélien rejoignent Caracas après avoir tenté de retrouver la colonne de guérilleros qui a étranglé et éviscéré, il y a une semaine, huit de leurs compagnons pendant leur sommeil. Ces spécialistes de la lutte «anti-subversive» seront, à leur tour, accusés, dans quelques jours, d'avoir abominablement torturé des paysans de la région pour leur faire avouer le refuge des «rebelles» (voir Libération du 28 mars). Mais pour l'heure, ils somnolent, le visage encore maquillé de cendre. Entassés dans le coin opposé de l'appareil, une vingtaine de passagers, d'apparence nettement plus bigarrée (shorts, tee-shirts et casquettes bariolés), se disputent les places près des hublots pour saluer du regard les dernières lumières de la tour de contrôle.

 

C'est toute l'équipe d'«Aire libre», un film du Vénézuélien Luis Armando Roche (prononcer Rotché) qui, en cette fin de mois de mars, profite de la rotation militaire pour regagner la «civilisation» après deux semaines de tournage en pleine jungle.

 

«Nous ne sommes pas mécontents de repartir», commente sobrement Luis Armando Roche. «Nous n'avions pas prévu la recrudescence des incursions de la guérilla colombienne en territoire vénézuélien. On a eu chaud dans tous les sens du terme. Ici la température ne descend jamais au-dessous de 40%, et la voracité des moustiques est légendaire. Heureusement que l'armée vénézuélienne nous a donné un coup de main et qu'elle nous ramène tous sains et saufs à Caracas...»

 

Les deux héros de son film, le baron allemand Alexander von Humboldt et le Français Aimé Bonpland, qui furent parmi les premiers Européens à fouler le sol de cette jungle inhospitalière, en 1799, pouvaient-ils se douter que ces contrées seraient, presque deux cents ans plus tard, le théâtre d'affrontements aussi sanglants?

 

«C'est précisément ce que j'ai voulu raconter», poursuit Roche en caressant son crâne chauve ourlé d'une couronne de cheveux blancs. «Aujourd'hui, nous sommes confrontés au problème du massacre des Indiens, de la cocalisation, des garimperos, ces chercheurs d'or illégaux qui détruisent flore, faune et êtres humains sur leur passage. Tout ce que justement Humboldt et Bonpland voulaient préserver. À l'époque, ils étaient l'un et l'autre des scientifiques de renom. Ils étaient venus au Venezuela pour observer, pour découvrir. Une approche tout à fait opposée à celle d'un Christophe Colomb qui, lui, se posait en conquérant.»

 

«Ces deux jeunes explorateurs (ils avaient 29 et 25 ans) étaient tous les deux des héritiers en ligne directe du siècle des lumières. De vrais écolos avant la lettre, observe encore le metteur en scène. Leur voyage initiatique au Venezuela dura quatre ans et déboucha sur de nombreuses notes scientifiques. Humboldt en tira la rédaction d'un volumineux Voyage dans les régions équinoxiales du Nouveau Continent en cinq tomes. C'est de cet ouvrage que nous nous sommes inspirés très librement pour écrire notre script, le scénariste français Jacques Espagne et moi.»

 

«Aire libre» ne retrace que les toutes premières semaines du périple des deux scientifiques européens: la découverte de Puerto La Cruz, le port de la mer des Caraïbes, puis les premières explorations vers le fleuve Orénoque, Puerto Ayacucho et enfin Curupao, près de Caracas, où se déroule la suite du tournage, quelques jours plus tard. Les Indiens d'antan ont depuis longtemps cédé la place à des criollos, bruyants descendants de Colomb. À quelques jets de pierre d'un hôtel de passe édifié au bord de l'autoroute, le Pueblo de Curupao semble pourtant encore comme préservé du monde moderne. C'est là, dans les pas de Humboldt et Bonpland, que Luis Armando Roche a planté ses caméras.

 

Sur la rivière toute proche, de puissants projecteurs éclairent la jungle. Assis sur un gros rocher, Christian Vadim sue à grosses gouttes. C'est lui qui joue le rôle de l'Allemand Humboldt. Celui du Français Bonpland est tenu par le Canadien Roy Dupuis.

 


AL-26




«Ces transferts de nationalités font finalement un bon casting», assure Marie-Françoise Roche, épouse du réalisateur et productrice déléguée. Elle est elle-même française, mais son apport constitue la part vénézuélienne du budget. «Aire libre» est en effet une coproduction entre le Venezuela, le Canada et la France.

 

Louis Armando Roche a fini sa sieste. Ici c'est sacré, même pendant un tournage. Il s'approche de ses comédiens pour les aider à s'imprégner de la scène suivante. «En fait, Humboldt était homosexuel, révèle-t-il malicieux, une facette de sa personnalité que ses hagiographes ont voulu gommer. Moi, il me paraît intéressant de traiter cet aspet de leur longue amitié amoureuse. C'est ce qui justifie la qualité de leur recherche commune. Leur dernière pensée, à chacun, au moment de leur mort, fut pour l'autre... Mais je sais que je vais faire grincer quelques dents.»

 

Après leur séjour vénézuélien, Humboldt rentra en Europe, tandis que Bonpland continuait ses explorations en Amérique latine. Il mourut très âgé, et toujours célibataire, en Argentine. Humboldt apprit son décès en 1858, à Berlin, où il vivait dans un dénuement proche de la misère. «Ce sera la première scène d'«Aire libre», ajoute Roche, et pour incarner le baron vieillissant, j'ai choisi un acteur allemand tout à fait étonnant, Wolfgang Preiss, lui-même âgé de 85 ans. Un pan de l'histoire du cinéma à lui tout seul puisqu'il fut notamment l'interprète de Fritz Lang pour son docteur Mabuse.»

 

Le montage d'«Aire libre», qui a coûté 2 millions de dollars, sera achevé en septembre. « C'est dire que nous serons prêts pour les festivals de Montréal, de Toronto, de Berlin et de Cannes», s'amuse, dans un français parfait, Luis Armando Roche, pétri de culture européenne. Jusqu'à présent il n'y a que Biarritz qui lui ait rendu hommage, l'année dernière, pour son précédent film, Le cinéma c'est moi. »




Source:

http://www.liberation.fr/culture/1995/04/22/venezuela-dans-la-moiteur-d-air-libre-dans-la-jungle-un-film-retrace-la-vie-de-deux-scientifiques-du_128743

 

 

 

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Films 1996-2000
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 09:30


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 


11 avril 1992


Les intrigues de «Scoop II» enfin dévoilées !

 

 

1992-04-11-Télé-lundi-4



Cet article fait partie d'une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines anciens (1990-2013) qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 



Source:

Article Magazine Télé-Lundi




 
Repost 0
Published by TeamRDE - dans TÉLÉ-séries-films-romans Scoop
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 08:52


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.
 

 

 



8 janvier 1992

 

Première  présentation  de  la  série  télévisée  «Scoop»




La série télévisée Scoop, écrite par Fabienne Larouche et Réjean Tremblay, se déroule dans l'univers du journalisme. Elle est centrée autour de Stéphanie Rousseau, une reporter à «L'Express», un grand quotidien montréalais dont son père est propriétaire.


De janvier à avril 1992, Radio-Canada présente 13 épisodes de la série Scoop.


Cette émission réalisée par George Mihalka met notamment en vedette Macha Grenon, Roy Dupuis et Rémy Girard.
 


Source:


 



SCOOP


Genres/Catégories: Télésérie de fiction


Réalisation: George Mihalka


Scénario: Jacques Jacob (Auteur-conseil) / Fabienne Larouche / Réjean Tremblay


Pays: Canada, Québec


Langue: français


Durée: 13 épisodes de 57 min


Télédiffuseur: Radio-Canada


Année de sortie ou diffusion: 8 janvier 1992 (fin: avril 1992)


Direction artistique: Raymond Dupuis


1er Assistant réalisation: Pierre Houle


Musique: Claude Léveillée



 

SCOOP 43Résumé: La vie d'un grand quotidien montréalais, L'Express. L'as du journal, Stéphanie Rousseau (Macha Grenon), est aussi la fille du propriétaire, ce qui ne l'empêche pas de traiter les gros dossiers qui mettent son père en cause. Frais arrivé dans la place, Michel Gagné (Roy Dupuis) fait tout pour couvrir d'autres sujets que les chiens écrasés. Il se heurte bientôt à Stéphanie mais ces deux tempéraments fonceurs finissent par se rencontrer. Ils s'aiment et partagent une même passion: le journalisme. Voulant rendre son journal plus efficace, Émile Rousseau, nomme un nouveau rédacteur en chef qui bouleverse toute l'équipe de la rédaction et heurte le syndicat. Une grève, à laquelle participent Stéphanie et Michel, se déclenche. Rousseau doit faire marche arrière et faire confiance à sa fille qui le rendra bientôt grand-père...

 


Interprétation:


- Michel Barrette (Serge Vandal)  (Maurice Richard, 2005 / Je me souviens, 2009)

Raymond Bouchard (Paul Vézina)
 

Macha Grenon (Stéphanie Rousseau) (L'Homme idéal, 1996 / Maurice Richard - Histoire d'un Canadien, 1999 / Les Invasions barbares, 2003)


- Yvan Canuel (Albert Touchette)

- France Castel (Louise Duguay)  (J'en suis!, 1997 / Je me souviens, 2009)

- Suzanne Champagne (Marcelle St-Amant)
 

Rémy Girard (Lionel Rivard)  (Jésus de Montréal, 1989 / Million Dollar Babies, 1994 / L'Homme idéal, 1996 / Free Money, 1998 / Séraphin - Un homme et son péché, 2002 / Les Invasions barbares, 2003 / Monica la mitraille, 2004 / Maurice Richard, 2005 / Je me souviens, 2009)

- Sophie Clément

- Gilles Cloutier  (Vincent Gilbert) 

- Michèle Deslauriers

- Martin Drainville (Richard «Tintin» Fortin)

- Julie Du Page (Sophie / Carla) (Je me souviens, 2009)

Roy Dupuis (Michel Gagné)

- René Gagnon (François Dumoulin)

Germain Houde (Rémi Chagnon)  (Les Filles de Caleb, 1990)

Andrée Lachapelle (Yolande Rousseau)

- Louise Laparé

Charlotte Laurier (Gabriella Salvatore)  (J'en suis!, 1997)

- Fanny Lauzier

- Claude Léveillée (Émile Rousseau)

- Sophie Lorain (Manon Berthiaume) (Urgence, 1996 / Les Invasions barbares, 2003)

- Denis Mercier

- Albert Michel

- Joëlle Morin (Alex)

- Deano Clavet  (Jimmy Fontaine)  (Mesrine - L'Instinct de mort, 2008)

- Aubert Pallascio

- Pierre Powers

- Diane Robitaille (Caroline)

- Francine Ruel (Leone Vigneault)

- Paul Savoie



Sources:

http://collections.cinematheque.qc.ca/rep_recherche.asp

http://archives.emissions.ca/686-2125-081581.html

 

 

 



«Scoop nous plonge dans le monde effervescent du journalisme et nous en dévoile les dessous pas toujours nets. Le grand quotidien montréalais L’Express bat de l’aile. La salle de rédaction manque de sang neuf et l’administration de leadership. Deux jeunes reporters, passionnés par leur métier et avides de scoops, se butent à cette inertie. Stéphanie Rousseau, grande reporter, est à couteaux tirés avec le propriétaire du journal, son père. Michel Gagné, sexy et aventurier, veut en finir avec les faits divers où il est cantonné. Autour d’eux s’agitent leurs collègues et leurs patrons. Des intrigues se nouent. Mais eux ne s’intéressent qu’à la vie, à la vérité, à la nouvelle.»



Source:
http://www.lecinema.ca/film/5129/


 

 
 


 
Repost 0
Published by Michèle - dans TÉLÉ-séries-films-romans Scoop
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 23:44


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 
1995/1996 - SCREAMERS / Galerie de photos
1995/1996 - SCREAMERS / Galerie de photos
1995/1996 - SCREAMERS / Galerie de photos

 

  

 

 

 

 

 

 

  

 

 

1995/1996 - SCREAMERS / Galerie de photos

 

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Films 1991-1995 Screamers
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 20:03


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 


Juin 1994

 

Million  Dollar  Babies


Le  beau  Roy  dans  le  rôle  de  l'affreux  papa


Par  PIERRE MONTOUR

 


1994-06-TV-Hebdo-2



Cet article fait partie d'une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines anciens (1990-2013) qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 


 
Source:

Article Pocket Guide TV HEBDO

 

 

     
 

Repost 0