Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 08:52


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.
 

 

 



8 janvier 1992

 

Première  présentation  de  la  série  télévisée  «Scoop»




La série télévisée Scoop, écrite par Fabienne Larouche et Réjean Tremblay, se déroule dans l'univers du journalisme. Elle est centrée autour de Stéphanie Rousseau, une reporter à «L'Express», un grand quotidien montréalais dont son père est propriétaire.


De janvier à avril 1992, Radio-Canada présente 13 épisodes de la série Scoop.


Cette émission réalisée par George Mihalka met notamment en vedette Macha Grenon, Roy Dupuis et Rémy Girard.
 


Source:


 



SCOOP


Genres/Catégories: Télésérie de fiction


Réalisation: George Mihalka


Scénario: Jacques Jacob (Auteur-conseil) / Fabienne Larouche / Réjean Tremblay


Pays: Canada, Québec


Langue: français


Durée: 13 épisodes de 57 min


Télédiffuseur: Radio-Canada


Année de sortie ou diffusion: 8 janvier 1992 (fin: avril 1992)


Direction artistique: Raymond Dupuis


1er Assistant réalisation: Pierre Houle


Musique: Claude Léveillée



 

SCOOP 43Résumé: La vie d'un grand quotidien montréalais, L'Express. L'as du journal, Stéphanie Rousseau (Macha Grenon), est aussi la fille du propriétaire, ce qui ne l'empêche pas de traiter les gros dossiers qui mettent son père en cause. Frais arrivé dans la place, Michel Gagné (Roy Dupuis) fait tout pour couvrir d'autres sujets que les chiens écrasés. Il se heurte bientôt à Stéphanie mais ces deux tempéraments fonceurs finissent par se rencontrer. Ils s'aiment et partagent une même passion: le journalisme. Voulant rendre son journal plus efficace, Émile Rousseau, nomme un nouveau rédacteur en chef qui bouleverse toute l'équipe de la rédaction et heurte le syndicat. Une grève, à laquelle participent Stéphanie et Michel, se déclenche. Rousseau doit faire marche arrière et faire confiance à sa fille qui le rendra bientôt grand-père...

 


Interprétation:


- Michel Barrette (Serge Vandal)  (Maurice Richard, 2005 / Je me souviens, 2009)

Raymond Bouchard (Paul Vézina)
 

Macha Grenon (Stéphanie Rousseau) (L'Homme idéal, 1996 / Maurice Richard - Histoire d'un Canadien, 1999 / Les Invasions barbares, 2003)


- Yvan Canuel (Albert Touchette)

- France Castel (Louise Duguay)  (J'en suis!, 1997 / Je me souviens, 2009)

- Suzanne Champagne (Marcelle St-Amant)
 

Rémy Girard (Lionel Rivard)  (Jésus de Montréal, 1989 / Million Dollar Babies, 1994 / L'Homme idéal, 1996 / Free Money, 1998 / Séraphin - Un homme et son péché, 2002 / Les Invasions barbares, 2003 / Monica la mitraille, 2004 / Maurice Richard, 2005 / Je me souviens, 2009)

- Sophie Clément

- Gilles Cloutier  (Vincent Gilbert) 

- Michèle Deslauriers

- Martin Drainville (Richard «Tintin» Fortin)

- Julie Du Page (Sophie / Carla) (Je me souviens, 2009)

Roy Dupuis (Michel Gagné)

- René Gagnon (François Dumoulin)

Germain Houde (Rémi Chagnon)  (Les Filles de Caleb, 1990)

Andrée Lachapelle (Yolande Rousseau)

- Louise Laparé

Charlotte Laurier (Gabriella Salvatore)  (J'en suis!, 1997)

- Fanny Lauzier

- Claude Léveillée (Émile Rousseau)

- Sophie Lorain (Manon Berthiaume) (Urgence, 1996 / Les Invasions barbares, 2003)

- Denis Mercier

- Albert Michel

- Joëlle Morin (Alex)

- Deano Clavet  (Jimmy Fontaine)  (Mesrine - L'Instinct de mort, 2008)

- Aubert Pallascio

- Pierre Powers

- Diane Robitaille (Caroline)

- Francine Ruel (Leone Vigneault)

- Paul Savoie



Sources:

http://collections.cinematheque.qc.ca/rep_recherche.asp

http://archives.emissions.ca/686-2125-081581.html

 

 

 



«Scoop nous plonge dans le monde effervescent du journalisme et nous en dévoile les dessous pas toujours nets. Le grand quotidien montréalais L’Express bat de l’aile. La salle de rédaction manque de sang neuf et l’administration de leadership. Deux jeunes reporters, passionnés par leur métier et avides de scoops, se butent à cette inertie. Stéphanie Rousseau, grande reporter, est à couteaux tirés avec le propriétaire du journal, son père. Michel Gagné, sexy et aventurier, veut en finir avec les faits divers où il est cantonné. Autour d’eux s’agitent leurs collègues et leurs patrons. Des intrigues se nouent. Mais eux ne s’intéressent qu’à la vie, à la vérité, à la nouvelle.»



Source:
http://www.lecinema.ca/film/5129/


 

 
 


 
Repost 0
Published by Michèle - dans TÉLÉ-séries-films-romans Scoop
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 23:44


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 
1995/1996 - SCREAMERS / Galerie de photos
1995/1996 - SCREAMERS / Galerie de photos
1995/1996 - SCREAMERS / Galerie de photos

 

  

 

 

 

 

 

 

  

 

 

1995/1996 - SCREAMERS / Galerie de photos

 

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Films 1991-1995 Screamers
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 20:03


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 


Juin 1994

 

Million  Dollar  Babies


Le  beau  Roy  dans  le  rôle  de  l'affreux  papa


Par  PIERRE MONTOUR

 


1994-06-TV-Hebdo-2



Cet article fait partie d'une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines anciens (1990-2013) qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 


 
Source:

Article Pocket Guide TV HEBDO

 

 

     
 

Repost 0
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 19:54


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 

7 décembre 1991


L'histoire d'amour de Michel et Stéphanie



1991-12-07-7J-3


Cet article fait partie d'une 
collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines anciens (1990-2013) qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 



Source:
Article Magazine 7 Jours  




 
Repost 0
Published by TeamRDE - dans TÉLÉ-séries-films-romans Scoop
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 15:31


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 

29 juillet 2006


Les  15  plus  belles  histoires  d'amour  de  la  télé - Rétrospective
Les  Filles  de  Caleb


2006-07-29-LeLundi-2



Cet article fait partie d'une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines anciens (1990-2013) qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 



Source:

Article Magazine 7 Jours




 
Repost 0
Published by TeamRDE - dans TÉLÉ-séries-films-romans Les Filles de Caleb
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 13:30


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 



9 mars 1991

 

«LES  FILLES  DE  CALEB»

L'HISTOIRE  D'AMOUR  QUI  A  BOULEVERSÉ  LE  QUÉBEC

 

ADIEU  ÉMILIE  ET  OVILA!

 

Par Germain Monté




1991-03-09-LLundi-3-copie-1


Cet article fait partie d'une 
collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines anciens (1990-2013) qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 



Source:

Article Magazine LE LUNDI 

 

 

 

 

Repost 0
Published by TeamRDE - dans TÉLÉ-séries-films-romans Les Filles de Caleb
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 13:23


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 




 

 

 
L'Homme  idéal



Genre: Comédie

Réalisation: Georges Mihalka (La Florida)

Scénario: Daniaile Jarry Mihalka / Sylvie Pilon
 
Production: Daniaile Jarry Mihalka / Christian Larouche

Pays: Canada, Québec

Langue: français

Autres titres: The Ideal Man

Durée: 1h 50'

Première: 24 septembre 1996, PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL (Québec)

Année de sortie ou diffusion: 1996

Musique: François Dompierre

Distributeur: Les Films Cinépix


 
 
Avec: Marie-Lise Pilote (Lucie) / Roy Dupuis (Christian) /  Macha Grenon (Virginie) / Carmen Ferland (Hélène) / Marc-André Coallier (Benoit) / Linda Sorgini (Juliette) / Francine Ruel (Mado) / Joe Bocan (Rebecca) / Yvan Benoît (Serge) / Pauline Lapointe (Monique) / Marguerite Blais (Animatrice TV) / Denis Bouchard (Albert) / Patrice L'Ecuyer (Georges) / Jean-Marie Lapointe (Frank) / Martin Drainville (Gabor) 
 

Avec aussi: Louisette Dussault / Rémy Girard / Gregory Hlady / Jean Leclerc / Cédric Noël / Brigitte Morel / Marie-Soleil Tougas / Deano Clavet / Chouvalidze Elisbeth / Claude Léveillé / Francis Reddy / Louise Laparé / Luc Guérin / Rita Lafontaine / Jessica Barker.



1996-LHI-2



Résumé: Le film raconte les tribulations d'une célibataire qui décide, le jour de ses 35 ans, de trouver l'homme idéal pour avoir un enfant.



Le matin de ses trente-cinq ans, Lucie (Marie-Lise Pilote) entend son horloge biologique sonner l'alarme. Le soir même, elle annonce sa décision aux copines: elle veut un enfant. Pour cela, elle doit trouver un père. Piquée au vif par le scepticisme de ses amies, elle fait le pari de se dénicher le candidat idéal en trois mois. Tout un défi, d'autant plus qu'elle vient d'être promue rédactrice en chef d'un magazine de mode. Entre le bureau et les amies, les «auditions» se succèdent. Il y aura Albert (Denis Bouchard), l'intello pédant qui préfère les jeunes nymphes aux femmes mûres; Frank (Jean-Marie Lapointe), l'Adonis sportif qui rêve d'avoir assez d'enfants pour fonder une équipe de hockey; Bob, l'homme «rose» féministe; Gilbert, l'avocat séduisant et séducteur invétéré; Pierre, le gynécologue «bon chic, bon genre» qui, aux dires de tous, serait le candidat idéal; et enfin, Georges (Patrice L'Ecuyer), l'ex-copain rassurant...
 


Le scénario est construit sous forme de sketches où chaque homme a droit à quelques minutes pour se faire valoir. «Enjouée, sympathique et bien ficelée, L'Homme idéal est une comédie qui arrive à être drôle tout en étant raisonnablement intelligente et populaire dans devenir insultante. Sans être un grand film, c'est un petit miracle et une bonne surprise.» (Georges Privet, 1996)
 


Sources:




 


1996-LHI-1

1996-LHI-3

1996-LHI-6

1996-LHI-7
 


     

L'HOMME  IDÉAL
 


«Énorme succès populaire, L'Homme idéal, de Georges Mihalka, est une comédie enlevée et piquante sur la quête de l'amour et l'horloge biologique féminine, sujets inépuisables que le réalisateur de La Florida exploite au maximum.
 

Le jour de ses 35 ans, la rédactrice en chef d'un magazine de mode (Marie-Lise Pilote) parie, avec deux amies (Francine Ruel et Linda Sorgini), qu'elle trouvera l'homme de ses rêves dans les trois prochains mois.
 

Mais, entre le copain (Patrice L'Écuyer), l'orgueilleux (Denis Bouchard), le mollasson (Rémy Girard), l'hyperactif (Jean-Marie Lapointe), l'empoté (Cédric Noël), l'adolescent attardé (Roy Dupuis) et le séducteur professionnel (Jean Leclerc), l'homme idéal existe-t-il? Peut-être, jusqu'à preuve du contraire...
 

Mené tambour battant, sur un scénario de Daniaile Jarry et Sylvie Pilon, L'Homme idéal décline les grandeurs, misères et contradictions de la condition masculine avec mordant, même si cette galerie de personnages devient, à la longue, un peu systématique. Qu'importe, le rythme est soutenu et la distribution, excellente. Dans son premier grand rôle au cinéma, l'humoriste Marie-Lise Pilote incarne avec aplomb un personnage dans lequel la plupart des femmes se reconnaîtront. Une comédie grand public, sans prétention autre que celle de divertir.»
 


Source:


 


 

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Films 1996-2000
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 08:59


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.

 

 


8 décembre 1990

 

LES  FILLES  DE  CALEB

L'INTRIGUE  FINALE

 

LA  FIN  TRAGIQUE  D'UN  GRAND  AMOUR

 

Par Benoît Léger

 


1990-12-08-7J-02-copie-1

 


Cet article fait partie d'une collection papier privée de 625 pages de journaux & magazines anciens (1990-2013) qui est actuellement en vente sur E-Bay.


Ci-dessous, un petit aperçu de ce qu'elle contient: 



Source:

Article Magazine 7 JOURS

 

 

     
 

Repost 0
Published by TeamRDE - dans TÉLÉ-séries-films-romans Les Filles de Caleb
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 23:16


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 


 
 
«Tiré  d'une  nouvelle  de  jeunesse  de Philip K. Dick,  SCREAMERS  nous  conte  le  futur  de  l'humanité,  éparpillée  dans  la  galaxie  et  déchirée  par  une  guerre  civile.  Sur  un  astéroïde  oublié,  une  poignée  de  soldats  doit  affronter  un  adversaire  inattendu,  les  screamers,  des  armes  robotisées  qui  accèdent  à  la  conscience  et  se  retournent  contre  leurs  créateurs.»

 

 

SCREAMERS 



Titre originalScreamers 
 
Genres/Catégories: Film de science-fiction
 
RéalisationChristian Duguay    
 
Scénario: Dan O'Bannon / Miguel Tejada-Flores
 
Source originale: COLUMBIA TRISTAR TELEVISION (ÉTATS-UNIS), d'après la nouvelle Second Variety de Philip K. Dick (1928-1982)
 
Pays: Canada, Québec / USA
 
Langue: V.O. en anglais
 
Lieux de tournage: Joliette, Canada (Québec) / Montréal, Canada (Québec)
 
Première mondiale: 8 septembre 1995 au TIFF (Toronto International Film Festival - Canada, Ontario)
 
Année de sortie ou diffusion: 26 janvier 1996 (Canada - USA) / 28 juin 1996 (UK) / 10 juillet 1996 (France) / 30 novembre 1996 (Japon)
 
Autres titresPlanète hurlante (France) / Screamers: l'armée souterraine (Canada, Québec)
 
Durée: 1h 48'
 
Effets spéciaux: Cheryl Bainum / Ryal Cosgrove (Québec)
 
Images: Rodney Gibbons
 
Montage images: Yves Langlois
 
Musique/Montage sonore: Normand Corbeil
 
Producteur: Franco Battista / Tom Berry
 
Producteur délégué: Josée Bernard (co-producteur exécutif) / Charles W. Fries (producteur exécutif) / Antony I. Ginnane (producteur superviseur) / Masao Takiyama (co-producteur exécutif) / Stefan Wodoslawsky (producteur associé)
 
Société de distribution: COLUMBIA PICTURES CORPORATION (ÉTATS-UNIS) / COLUMBIA TRISTAR HOME VIDEO (ÉTATS-UNIS)
 
Société de production: ALLEGRO FILMS (QUÉBEC)
 

 
Interprétation:

Tom Berry

Bruce Boa

Michael Caloz  (David)

Jason Cavalier

Roy Dupuis  (Becker)
    
 Screamers05
 

Liliana Komorowska  (Lieutenant Landowska)

Andrew Lauer  (Ace Jefferson)

Sylvain Massé

Leni Parker

Charles Powell  (Ross)

Henry Ramer


Peter Weller  (Joe Hendriksson)

Ron White  (Chuck Elbarak)

et


Jennifer Rubin  (Jessica Hanson), de son vrai nom, Jennifer Collene Rubin, actrice américaine, née le 3 avril 1962 à Phoenix, en Arizona / Ancienne nageuse de compétition  / Fut mannequin pour Calvin Klein puis nommée «Ford International Model of the Year» en 1984 / Mariée à Elias Koteas de 1987 à 1990.


1996-Jennifer-Rubin
 
 

Doublage en français:
 

Roy Dupuis : lui-même

Liliana Komorowska : Hélène Mondoux

Andrew Lauer : Joël Legendre

Charles Powell : Sébastien Dhavernas

Jennifer Rubin : Marie-Andrée Corneille

Peter Weller : Jean-Marie Moncelet

Ron White : Guy Nadon
 


Source:
 

 

 




Synopsis:


En 2078, sur la planète Sirius 6B, la guerre dure depuis dix ans. On y avait découvert un minerai miraculeux mais tellement radioactif que les mineurs, regroupés sous le nom d'Alliance, ont exigé du N.B.E. (Nouveau Bloc Économique), leurs employeurs, l'arrêt de cette exploitation meurtrière.


Pour toute réponse, on les a soumis à un bombardement nucléaire sauvage. Les survivants résistent toujours... Pour se défendre, l'Alliance a créé une arme nouvelle et redoutables, des «épées autonomes mobiles» baptisées screamers, des robots hurleurs, enfouis dans le sable.


Devant un bunker de l'Alliance, un soldat isolé du N.B.E. se fait immédiatement découper vivant par les screamers. Il était porteur d'un message de paix du général Cooper. Un appareil s'étant écrasé dans les environs, le seul survivant est un jeune tireur d'élite, Ace. L'attaque d'un screamer frénétique permet de découvrir que les robots ont évolué par eux-mêmes et engendré de nouvelles générations...


Convaincu que la Terre les a abandonnés, le colonel Hendricksson décide d'aller négocier la paix avec Cooper, emmenant Ace avec lui et laissant le commandement du poste à son ami et second Elbarak. En chemin, ils rencontrent un garçonnet abandonné, David, qu'ils acceptent de protéger. Lorsqu'ils arrivent devant un poste du N.B.E., David est mis en pièces: c'était un robot meurtrier, un screamer d'une nouvelle génération, une ruse pour s'introduire dans le bunker.


Celui-ci est tenu par deux hommes, Becker (Roy Dupuis) et Ross, commandés par une jeune femme, Jessica. Tous ensemble, ils se rendent au Q.G. de Cooper, qui est vide, investi par les screamers. L'énervement perpétuel de Ross frôlant la psychopathie, Becker finit par l'abattre en l'accusant (à tort) d'être un screamer.


La petite troupe retourne vers le bunker de l'Alliance, mais celui-ci est occupé par une armée de jeunes «Davids» qu'il faut exterminer. Ace est tué. Becker révèle alors sa vraie nature: c'est un screamer! Hendricksson l'élimine, et se retrouve seul avec Jessica. Ils fuient vers un vaisseau spatial programmé pour rejoindre la Terre. Sur place, un faux Elbarak tente de les empêcher de partir. Hendricksson le tue. Mais la navette ne contient qu'une seule place. En pleurant, Jessica avoue à Hendricksson que, de toute façon, elle ne pouvait pas venir.


Tuée par une deuxième fausse Jessica, elle meurt dans les bras d'Hendricksson, qui quitte Sirius 2B..., sans prendre garde qu'il emporte avec lui l'ours en peluche d'un petit David...

 


Source:
http://cinema.encyclopedie.films.bifi.fr/index.php?pk=60442


 



 
1995/09-1996/01 - SCREAMERS
1995/09-1996/01 - SCREAMERS
1995/09-1996/01 - SCREAMERS
1995/09-1996/01 - SCREAMERS
1995/09-1996/01 - SCREAMERS
1995/09-1996/01 - SCREAMERS
Première de SCREAMERS

Première de SCREAMERS


___________________________________________________________




27 janvier 1996 



scream02
 

Voyage en enfer
«Screamers»  (L'armée souterraine)


Par Odile Tremblay
 


Sans doute faut-il aimer au départ la science-fiction pour apprécier pleinement Screamers. Genre qui, je l'avoue, me laisse indifférente. Pour quelque raison psychanalytique que ce soit, la science fiction fait plus d'adeptes masculins que féminins (les femmes préférant en général le fantastique.
 

Mais soyons justes. Screamers est bien exécuté, filmé, monté avec soin. Rien à redire aux effets spéciaux exécutés avec grande adresse par l'équipe montréalaise Buzz. Et cette structure du futur dessinée sur ordinateur puis projetée sur les décors d'une carrière de sable à Joliette a l'air d'émerger comme il se doit d'un ailleurs mal intentionné.
 

En l'an 2078, le film a pour cadre Sirius 6B, planète ravagée par la guerre et par des armes qui se sont retournées contre l'homme, les «screamers», lames souterraines tuant tout ce qui bouge et mutant pour revêtir d'autres formes plus redoutables encore. Un escadron de survivants part affronter l'ennemi en des terres hostiles.
 

Peter Weller, acteur toujours charismatique, incarne le colonel à la tête de ces desperados du futur, Andy Lauer joue le benêt de service qui comprend toujours tout en retard. Roy Dupuis (dans son premier rôle en anglais) qui manifeste une présence physique indéniable - mais sa diction est trop molle en anglais - incarne un survivant de l'ennemi d'hier aux côtés de la belle Jennifer Rubin.
 

On reprochera à Screamers sa langueur, les rebondissements insuffisamment marqués. L'histoire constitue d'abord un voyage intérieur. Celui d'humains oubliés sur leur planète qui, menacés par des ennemis souterrains carburent à l'angoisse, mais les sommets dramatiques manquent et on s'ennuie quelque peu. Faute de couleur. Les décors (intérieurs et extérieurs) paraissent trop bruns, noirs, blancs. On cherche une stimulation visuelle et dramatique. Et la romance qui s'engage entre deux des héros tourne un peu à vide, sans se développer vraiment.


Au fond, Screamers rappelle les films de la même eau, sorte d'Alien mâtiné de Blade Runner. Mais Screamers n'a pas eu les moyens d'ériger des décors aussi spectaculaires que Ridley Scott. Christian Duguay a exécuté un beau travail propre et net, mais l'ensemble manque de folie, de force et ne renouvelle guère le genre.
 


Source:
Archives Le Devoir - www.ledevoir.com 

 
 
1995/09-1996/01 - SCREAMERS
1995/09-1996/01 - SCREAMERS
1995/09-1996/01 - SCREAMERS
1995/09-1996/01 - SCREAMERS
 
 
 
Repost 0
Published by TeamRDE - dans Films 1991-1995 Screamers
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 20:45


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.
 

 

E17-01


Épisode 17


Début décembre 1908. Ovila est parti depuis 10 mois et Émilie vient d'accoucher seule d'un nouvel enfant. Lorsque son mari revient sans le sou au printemps, elle refuse de l'embrasser et lui adresse des reproches véhéments. Ovila repart aussitôt.

 

E17-02

 

E17-03



Nouveau marié, Edmond Pronovost quitte la ferme paternelle pour élever des chevaux. Dosithée offre la succession de sa ferme à Ovila qui, bien qu'il n'aime pas la terre, accepte. Au début de l'automne, Ovila part pour les chantiers à nouveau. Pendant son absence, Émilie accouche d'une autre fille qui s'appellera Jeanne.

 

E17-05

 

E17-06



Lorsque Ovila revient au printemps, sans argent et sans explications valables, Émilie est de glace. Il lui annonce qu'il ne veut plus s'occuper de la ferme et part faire des courses avec les dernières économies d'Émilie. Il ne revient que tard dans la nuit, ivre mort.

 

E17-08

 

E17-09

 

E17-10



Le lendemain, rongé par les remords, il promet à Émilie qu'il va travailler à la terre. Il part annoncer la bonne nouvelle à Dosithée, mais le découvre mort. Bouleversé, il s'en veut de ne pas lui avoir parlé avant.

 

E17-12

 

E17-13

 

E17-14


Réunis pour la lecture du testament, les Pronovost apprennent qu'Ovila est déshérité et qu'Émilie reçoit les terres et de l'argent.
 

 

 

       E18-00      


Épisode 18


En quittant le bureau du notaire, Émilie et Ovila se réfugient dans le chalet du Lac à la Perchaude. Pour ramener son époux à de meilleures dispositions, Émilie lui offre sa part d'héritage. Celui-ci refuse et jure sur la tête de son père qu'il va s'affranchir de son passé houleux.

 

E18-01



En septembre 1914, la guerre est déclarée en Europe et Oscar Pronovost s'engage dans l'armée américaine.

 

E18-02



Émilie donne naissance à Alice, son huitième enfant.

 

E18-06

 

E18-03



En compagnie d'Ovila et des enfants, elle décide d'aller célébrer le Nouvel An dans sa famille à Saint-Stanislas. Mais peu après leur départ, Caleb meurt, laissant derrière lui une épouse malade et découragée.

 

E18-04



À Pâques, Émilie et Ovila reçoivent la famille Pronovost. Télesphore annonce qu'il a l'intention d'ouvrir une bijouterie à Shawinigan. Il demande à Ovila de lui fabriquer un présentoir pour sa boutique.

 

E18-05



Quelques jours plus tard, alors qu'Ovila est au travail, Émilie et les enfants décident de faire un grand ménage de son atelier. Ovila rentre avec beaucoup de retard, la voiture chargée de planches de chêne pour le meuble de Télesphore.

 

E18-07

 

E18-08

 

 

E19-01


Épisode 19


Ovila vient de terminer le meuble de Télesphore avec l'aide d'Émilie qui a sacrifié sa robe de mariée pour doubler la vitrine avec du velours.

 

E19-02

 

E19-03

 

E19-04

 

E19-05

 

E19-06

 

E19-07

 

E19-08

 

E19-09



Venu pour prendre livraison de son meuble, Télesphore tombe subitement malade et, à 22 ans, meurt terrassé par une obscure maladie.

 

E19-10



Ovila pique une sainte colère et décide qu'il veut quitter Saint-Tite. Il invite Émilie à le suivre à Shawinigan et jure qu'il ne touchera plus jamais à ses outils d'ébéniste.

 

E19-11

 

E19-12



À Shawinigan, où Ovila s'est trouvé un emploi dans un moulin à papier, l'adaptation de la famille se fait lentement malgré les commodités modernes dont est pourvue la nouvelle maison. La vie urbaine ne convient pas à Émilie qui, pour se calmer les nerfs, décide d'aller passer une semaine avec les enfants au Lac à la Perchaude. Pendant son absence Ovila travaille de nombreuses heures de temps supplémentaire et, au retour de sa famille, il a amassé un joli petit magot pour acheter éventuellement une maison en ville.

 

E19-13

 

E19-14



Le jour de leur retour, Émilie apprend le décès de sa mère. Pris par ses engagements à la Belgo Pulp & Paper, Ovila ne pourra aller aux funérailles ni s'occuper des enfants pendant l'absence d'Émilie. Elle le supplie de quitter la compagnie et de reprendre l'ébénisterie, mais il refuse obstinément. Émilie n'ira pas aux funérailles de sa mère.

 

E19-16

 

E19-15

 

 

E20-01


Épisode 20


La nuit de Noël 1915, Ovila doit travailler ce qui attise les différends entre Émilie et son époux. À 37 ans, elle attend un neuvième enfant.

 

E20-02

 

E20-03

 

E20-04

 

E20-05



Ovila commence à jouer aux cartes et à rentrer tard à la maison.

 

E20-06



Lassée, Émilie décide d'aller passer l'été au Lac à la Perchaude avec les enfants. Pendant son absence, Ovila ne répond pas à ses lettres et à son retour, il oublie de venir la chercher à la gare. Elle le trouve ivre-mort dans la maison. Il a été congédié par la compagnie. Pour survivre, Émilie doit puiser dans son héritage qui finit par y passer au complet.

 

E20-07

 

E20-08

 

E20-09



Un soir, Ovila est sommé par ses anciens patrons d'effectuer une réparation d'urgence. Pendant qu'il est parti, Émilie accouche, seule, d'une septième fille.

 

E20-10

 

E20-11

 

E20-12

 

E20-13

 

E20-14

 

E20-15



Décidée à se battre pour sauver sa famille, Émilie demande à Ovila d'aller récupérer les couvertures jaunes qui flottent sur les eaux glacées de la rivière pour faire des vêtements chauds aux enfants.

 

E20-16

 

E20-17

 

E20-18

 

E20-19

 

E20-20



Harcelée par des truands à qui Ovila doit de l'argent, Émilie décide de mettre son mari à la porte et prépare sa valise. Ovila parti, elle quitte Shawinigan avec sa famille et retourne à Saint-Tite vers un avenir indéfini...

 

E20-21

 


Résumés: IMAVISION


 

 
Repost 0
Published by TeamRDE - dans TÉLÉ-séries-films-romans Les Filles de Caleb

Présentation

  • : ROY DUPUIS EUROPE
  • ROY DUPUIS EUROPE
  • : ROY DUPUIS, exclusivement vôtre. Pour vraiment tout savoir sur cet extraordinaire acteur et comédien québécois.
  • Contact

Recherche