Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 17:20

 

(Condensé de toute l'actualité du film / Accès rapide à l'ensemble des articles, contenus officiels, photos & vidéos)

 


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
 PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussià vous abonner à la Newsletter.
 

 




27 février 2015

Projection du film Ceci n'est pas un polar aux Rendez-vous du cinéma québécois

Source photos ci-dessoushttps://www.facebook.com/QcCinema/photos/

 

27 février 2015 - Photo © Julian Tissier

27 février 2015 - Photo © Julian Tissier

Photo © Mathilde Joanny

Photo © Mathilde Joanny

Photo © Julian Tissier

Photo © Julian Tissier

27 février 2015 - Photo © Julian Tissier

27 février 2015 - Photo © Julian Tissier

Janvier 2015

Janvier 2015

Décembre 2014

Décembre 2014

Magazine CINEPLEX - Octobre 2014

Magazine CINEPLEX - Octobre 2014

 






27 octobre 2014 - VIDÉO (Entrevue)
 




 


 



 
25 octobre 2014

25 octobre 2014

2014/10 - CECI N'EST PAS UN POLAR / Catégorie
2014/10 - CECI N'EST PAS UN POLAR / Catégorie
2014/10 - CECI N'EST PAS UN POLAR / Catégorie
2014/10 - CECI N'EST PAS UN POLAR / Catégorie

Source photos ci-dessus: https://www.facebook.com/CTVM.info


 

2014/10 - CECI N'EST PAS UN POLAR / Catégorie
25 octobre 2014

25 octobre 2014

25 octobre 2014

25 octobre 2014

Photo: https://www.facebook.com/tapisrose/

Photo: https://www.facebook.com/tapisrose/

 



Le 33e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue s'est ouvert hier soir (25 octobre 2014) à Rouyn-Noranda avec le film Ceci n'est pas un polar, le premier long-métrage du scénariste et réalisateur Patrick Gazé.


Les deux principaux acteurs Roy Dupuis et Christine Beaulieu étaient sur place pour la première nord-américaine. Ceci n'est pas un polar, est l'histoire d'André, un conducteur de taxi désabusé. Les jours passent au fil des clients qu'il aperçoit dans son rétroviseur. Jusqu'à ce que Marianne, une cliente mystérieuse, monte dans son taxi.


Pour le réalisateur, Patrick Gazé, il s'agit d'un premier film, tourné en 20 jours avec un budget de moins d'un million de dollars.


Pour Roy Dupuis, il n'y avait pas de question à se poser: le scénario lui a plu.


Christine Beaulieu, qui joue Marianne, a obtenu un premier grand rôle au cinéma dans ce film.




==>  VOIR  L'ENTREVUE  VIDÉO  <==

 

 

2014/10 - CECI N'EST PAS UN POLAR / Catégorie
2014/10 - CECI N'EST PAS UN POLAR / Catégorie
2014/10 - CECI N'EST PAS UN POLAR / Catégorie
Octobre 2014

Octobre 2014

10 octobre 2014

10 octobre 2014

2014/10 - CECI N'EST PAS UN POLAR / Catégorie
2014/10 - CECI N'EST PAS UN POLAR / Catégorie
2014/10 - CECI N'EST PAS UN POLAR / Catégorie
9 octobre 2014

9 octobre 2014

2014/10 - CECI N'EST PAS UN POLAR / Catégorie
Photos https://www.flickr.com/photos/89074490@N03/

Photos https://www.flickr.com/photos/89074490@N03/

9 octobre 2014

9 octobre 2014


18 septembre 2014

Le premier long métrage du réalisateur Patrick Gazé, Ceci n'est pas un polar, sera de la compétition «Première oeuvre de fiction» au 29e Festival International du Film Francophone de Namur en Belgique!


Le réalisateur tentera ainsi de remporter le Bayard d'or de la meilleure première oeuvre et le prix Découverte. Il sera également en lice pour le prix du public.

 

Le festival a lieu du 3 au 10 octobre 2014.


 

 

Repost 0
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 17:00


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.



 
2014/10 - «CECI N'EST PAS UN POLAR»
2014/10 - «CECI N'EST PAS UN POLAR»
2014/10 - «CECI N'EST PAS UN POLAR»
2014/10 - «CECI N'EST PAS UN POLAR»
2014/10 - «CECI N'EST PAS UN POLAR»
2014/10 - «CECI N'EST PAS UN POLAR»
2014/10 - «CECI N'EST PAS UN POLAR»


Site officiel:

http://www.kfilmsamerique.com/micro-site/ceci-nest-pas-un-polar/index.php

Page officiellehttps://www.facebook.com/cecinestpasunpolar/


Genre/Catégorie: Drame

Réalisation: Patrick Gazé

Scénario & dialoguePatrick Gazé

Pays: Canada, Québec

Langue: français

Durée: 119 min


Lieu et dates de tournage: Montréal / Fin octobre-Novembre 2013 (20 jours)


Première: 9-10 octobre 2014 (Festival du film de Namur / Belgique) / 25 octobre 2014 (33e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue / Canada)


Sortie en salle: 31 octobre 2014

Autres festivals: 27 février 2015 (Les Rendez-vous du Cinéma québécois) / 20-21 mars 2015 (Festival du film de l’Outaouais)

MusiqueErik West-Millette et Olaf Gundel

MontagePatrick Gazé

Images: Jean-François Lord

Producteurs: Louisa Déry et Michèle Grondin de POLAR FILMS

Société de distribution: K-Films Amérique


 

2014/10 - «CECI N'EST PAS UN POLAR»


Résumé: C’est novembre à Montréal. André Kosinski, un chauffeur de taxi de cinquante ans, esseulé et aigri par une séparation difficile, n'attend plus grand chose de la vie. Sa rage contre Sarah, son ex-femme, ne trouve pas de répit et sa relation avec son fils ne va guère mieux. Indifférent aux multiples visages différents qui défilent chaque jour dans le miroir de son Impala, André sillonne la ville avec lassitude. Sa sœur Monique, qui se meurt d’un cancer, et sa chatte, sont les seuls avec qui André entretient encore des liens. Sa routine solitaire sera perturbée par Marianne, une cliente troublante avec qui il entreprend une liaison, mais qu'il soupçonne d’avoir été au centre d’un crime. Tiraillé entre son désir de connaître la vérité et sa crainte de mettre en danger cette relation naissante, André se découvre une nouvelle raison de vivre.

 

 

Interprétation:


Roy Dupuis
 

1er novembre 2014

«Des chauffeurs de taxi de 50 ans qui vivent ce qu’il vit, je n’en ai jamais joué, confie le populaire acteur, rencontré au bar d’un hôtel du Vieux-Montréal. Cette espèce de fusion de film d’amour, de polar, avec l’intrigue policière. J’ai lu le scénario et ça m’a donné le goût de travailler. Et ça, je l’ai de moins en moins le goût de travailler. Surtout cette année. J’ai refusé beaucoup de films ou de téléséries d’amour. Des histoires d’amour, j’en ai assez!»

«Par amour, mon chauffeur de taxi fait faire une enquête policière, développe celui qu’on verra bientôt dans les "Séances" du mythique cinéaste canadien Guy Maddin. C’est un peu ce qu’on fait quand on est amoureux. On fait notre propre enquête involontairement. À partir du moment où on tombe vraiment amoureux avec quelqu’un, il y a toujours un questionnement. Est-ce que je me fais niaiser? Est-ce que je peux faire confiance à cette personne? Est-ce que je peux m’abandonner? Par amour pour quelqu’un, mon personnage va loin. »

http://www.cineplex.com/Nouvelles/Ceci-nest-pas-un-polar-cest-quoi-alors

 


Christine Beaulieu  (Mesrine: L’instinct de mort / 2008)
 

 

30 octobre 2014

Honnêtement, le réalisateur voyait mal Roy Dupuis dans la peau de ce gars «ordinaire et vulnérable». «Je le trouvais trop beau, sexy, assuré...» Mais l'idée a fait son chemin. En revisitant sa carrière, «on voit que son éventail [de jeu] est très large». Son charisme donne une «couche supplémentaire» à cet écorché vif peu à peu transformé par un amour improbable.

Une chose en entraînant une autre, l'acteur a suggéré Christine Beaulieu qui lui a donné la réplique dans "Mesrine : l'instinct de mort" (2008). Après l'avoir rencontrée, Patrick Gazé n'a pas hésité. «Elle a un côté austère et une beauté sauvage. Elle est prête à se donner à fond. Et elle n'était pas intimidée par Roy.»

Lol :)))

Patrick Gazé en entrevue à La Presse

2014/10 - «CECI N'EST PAS UN POLAR»

 

Sylvie Boucher

Roc Lafortune

Gildor Roy

Guillaume Laurin

Denis Trudel

Stéphan Côté

Anie Pascale

Lise Castonguay


 





 




 

Repost 0
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 20:21


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.


 
2014/10 - Roy Dupuis, le romantique malgré lui


25 octobre 2014


Roy  Dupuis,  le  romantique  malgré  lui


Par François Lévesque / Le Devoir


 

«Ceci n’est pas un polar mais une histoire d’amour» aurait pu être un titre alternatif, longuet, certes, mais pertinent. Intrigant, le volet romantique est traité de la même manière que le volet policier, c’est-à-dire sur le mode de l’inversion.
 

Ainsi, comme le fait remarquer André, Marianne et lui ont «commencé par baiser» pour ensuite apprendre à se connaître, et non le contraire. Une approche qui a plu à Roy Dupuis.
 

«C’est ironique parce qu’avant de lire ce scénario-là, j’avais refusé plusieurs films romantiques ; je n’avais pas envie de ça», explique l’acteur qui, des Filles de Caleb à Un homme et son péché, a donné dans cette veine-là.
 

«Mais ce projet-là, il m’a immédiatement plu. Il y a le côté inopiné de l’histoire d’amour, peut-être… On s’attend à une enquête, et c’est bel et bien présent, mais on a surtout ces deux êtres-là qui se trouvent par hasard… Ce qui est vraiment venu me chercher, c’est la possibilité de faire surgir de l’ordinaire une grande passion. C’est ça, oui. C’est ça que j’aime : cette capacité de reconnaître la poésie dans le banal.»
 

Dans Ceci n’est pas un polar, Roy Dupuis offre l’une de ses meilleures interprétations. Derrière le charisme rehaussé par le temps, derrière le regard bleu magnétique, il y a le jeu, senti et nuancé: André existe, point. Or il s’en est fallu de peu que l’acteur n’apparaisse pas au générique. En effet, Patrick Gazé n’imaginait pas du tout son protagoniste avec les traits de Roy Dupuis. Ce dernier rit encore au souvenir de leur première rencontre.
 

«Quand on s’est vus pour parler du projet, Patrick m’a dit: “Écoute, je ne pensais pas pantoute à toi pour le rôle: t’es trop beau.” Y’a pas grand monde qui aurait osé me dire ça ! Je l’ai trouvé correct; je l’ai tout de suite aimé», confie Roy Dupuis.
 


Cherchez  la  femme
 


Il fallait une comédienne possédant beaucoup de présence afin que Marianne, personnage pivot, ne soit pas éclipsée par le charisme de la vedette. Christine Beaulieu (Camion) dégage une telle assurance, un tel aplomb, qu’elle s’avérait la partenaire idéale.
 

«Y’a plein de surprises dans ce film-là, note-t-elle. Y’a plein de détours imprévisibles. Y’a surtout une vérité, et une humanité aussi. Patrick réussit quelque chose de rare: il fait exister l’amour, un amour réel, crédible, entre deux personnes qui ont des vies difficiles et qui évoluent dans un contexte où on n’imagine pas l’amour possible, justement. Les gestes d’amour que pose le personnage de Roy en font en outre un personnage actif. Je suis sensible à ça: on voit trop souvent des personnages qui subissent dans notre cinéma.»
 

Celui qu’interprète Christine Beaulieu n’est pas davantage passif, même si l’énigme qu’elle représente repose essentiellement sur ses silences. «C’est tellement le fun à jouer, le mystère. T’as l’impression de tenir le spectateur dans le creux de ta main. Tu te demandes où elle va t’amener, cette Marianne.» On se pose la même question pendant le film et, sans trop en dire, disons simplement que l’on a un large sourire aux lèvres en arrivant à destination. Une destination, à l’instar des événements qui l’ont précédée, inattendue.
 

Ceci n’est pas un polar prendra l’affiche le 31 octobre. Toute l’équipe du film sera présente au Théâtre du Cuivre en soirée afin d’en réserver la primeur aux cinéphiles de Rouyn-Noranda.




Lire l'article complet sur:
D'un film (et d’épinettes) noir 
http://www.ledevoir.com/culture/cinema/421948/et-d-epinettes





 

Repost 0

Présentation

  • : ROY DUPUIS EUROPE
  • ROY DUPUIS EUROPE
  • : ROY DUPUIS, exclusivement vôtre. Pour vraiment tout savoir sur cet extraordinaire acteur et comédien québécois.
  • Contact

Recherche