Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 21:27


Chers visiteurs,

Pour une consultation facile et rapide, je vous invite à naviguer par la page
PLAN  DU  SITE.

Pour recevoir les derniers articles mis en ligne, pensez aussi à vous abonner à la Newsletter.
 


 
 



Granby - Juin 2002
 
 
Place  au  15ème  DÉFI-VISION  À  L'AUTODROME  GRANBY
 


Événement très attendu qu’est le Défi-Vision, cette course folle mettant en vedette des handicapés visuels guidés par des vedettes des médias et du monde artistique. C’est vendredi soir à l’autodrome Granby que les amateurs auront droit à la présentation de sa 15e édition dont les fonds recueillis sont remis à la Fondation Mira dont la vocation est de dresser des chiens-guides....
 

.... Sous la présidence de Martin Everell de TVA, ce Défi-Vision regroupe à chaque année plusieurs membres des médias et du monde artistique. Bien entendu, fidèle à son habitude, le très populaire Roy Dupuis sera de la partie. En raison de la série Nikita que l’on peut voir sur les chaînes américaines, Dupuis compte un nombre plus qu’impressionnant d’admiratrices au pays de l’Oncle Sam, regroupées dans divers clubs. Près de cent d’entre elles seront à l’autodrome Granby afin de l’encourager lors de cette course.
 

Source:
 


 



22 – 28 juin 2002
 
 
Le  Défi-Vision  2002  pour  Mira – Une  confiance  aveugle!
 

Par Karine Vallières
  


Fermez les yeux et imaginez-vous dans une course où chaque automobile est conduite par un pilote aveugle, assisté d'un copilote voyant pour compléter les dix tours de piste requis: une vision plutôt farfelue diront certains. En 1988, la Fondation Mira mettait sur pied la course la plus folle et la plus lente du monde, le Défi-Vision, une première mondiale née de l'idée d'une personne aveugle, Monsieur Pierre Morin. 
  

Une fois de plus cette année, l'activité de financement devenue fort populaire était de retour sur la piste, le 14 juin dernier, pour célébrer sa quinzième édition. Les vingt-six coureurs aveugles et leur copilote voyant provenant du monde artistique et des médias se sont donnés rendez-vous à l'Autodrome de Granby dans le but d'amasser des fonds pour permettre à des handicapés visuels de recevoir gratuitement un chien guide.


«C'est quelque chose qui me plaît beaucoup, le fait de réunir l'animal et l'être humain», m'explique Roy Dupuis, qui soutient Mira année après année depuis sept ans. «Même si c'est ma septième course, je suis toujours un peu nerveux. Tu ne sais jamais vraiment à quoi t'attendre parce que ce sont des aveugles au volant (un petit rire nerveux) et c'est toi qui a la responsabilité de vous sortir de là sains et saufs!» ajoute l'acteur québécois avant de prendre place aux côtés de son pilote anglophone Lawrence Eutenier. À la grande surprise de Roy, il y a un troisième passager dans la bagnole commanditée par Échos Vedettes: moi-même.
 

PRÊTS  POUR  LE  GRAND  DÉPART? 
 

Parmi la foule en délire, plus de 100 femmes du fan-club de Roy DupuisThe Royettes, sont venues des quatre coins du globe pour encourager leur idole. Bien attachée sur la banquette arrière de la vieille Nissan rafistolée, j'attends nerveusement le départ. Même si je sais que la voiture ne peut excéder 40km/h, je ne peux m'empêcher de regretter ma témérité. Pendant cette pénible minute qui me paraît une éternité, le copilote Dupuis et le pilote Eutenier entraînent leurs réflexes «right, left, straight, right, left, gaz, stop, left...» Je suis beaucoup trop jeune pour mourir!
 

1,  2,  3,  GO!
 

Et c'est parti mon kiki! La vingtaine de voitures bonnes pour la casse se lance à l'aveuglette sur la piste de forme ovale; le pilote et son copilote semblent très calmes... plus que moi! J'ai la nette impression que le coeur va me sortir de la poitrine. «Right, straight, right... RIGHT!» En voyant la voiture se ruer vers nous, je m'accroche fortement au dossier du siège, je me ferme les yeux en hurlant: «Attention!» Bang! Un peu secouée par l'impact, j'ouvre mes yeux, heureuse d'être encore là. «Gaz, gaz, gaz!» ordonne Roy.
  

Une dizaine d'accrochages plus tard, nous terminons la course en quatrième position. Un tantinet déçu de ne pas avoir gagné, le copilote Dupuis semblait tout de même très fier de leur performance. Moi aussi.
 

PAS  DE  VACANCES  POUR  ROY  DUPUIS 
  

Comme nous le savons, Roy Dupuis a pris un tournant important en acceptant le rôle de Michael dans la série américano-canadienne La Femme Nikita. Depuis 1996, il est devenu l'idole de milliers de femmes à travers le monde: «J'aime profondément son jeu d'acteur, j'aime l'amour qu'il a pour la Fondation Mira, j'aime sa générosité sans bornes», a déclaré Debra Hensley, membre du fan-club The Royettes
  

Malgré sa grande popularité, l'acteur de chez nous a choisi de garder les deux pieds sur terre. «Les Royettes ont posé de beaux gestes en mon nom et j'en suis très fier. Ça me fait vraiment plaisir, mais je ne sens tout simplement pas que j'ai le temps et l'énergie pour m'occuper d'un fan-club», m'a-t-il timidement expliqué. 
  

Chose certaine, ses fans auront le plaisir de retrouver le personnage de Ross Desbiens dans la suite de la série Le Dernier Chapitre«On va tourner une bonne partie de l'été jusqu'à la mi-septembre. Après ça, il y aura probablement des films, mais je ne sais pas lesquels. La plupart sont en attente de financement. Je ne peux donner de titre pour l'instant.»
 


Source:
Article Magazine Échos Vedettes



 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by TeamRDE - dans Roy et la Fondation MIRA